Catégories
Photos du Canada Photos du Québec

Cirrus inhabituel près de Saint-Léon-de-Standon

Cirrus inhabituel dans la région de Saint-Léon-de-Standon.
Cirrus inhabituel dans la région de Saint-Léon-de-Standon.

La photo ci-dessus a été prise dans les environs de Saint-Léon-de-Standon, dans la province de Québec, à l’automne 2021.

Je m’arrête souvent pour photographier les belles couleurs d’automne, mais cette fois-ci, la scène présentait un intérêt supplémentaire : un cirrus en demi-cercle à inclure dans la composition photographique.

De tous les nuages cirriformes présents dans la région cette journée-là, celui-ci détonnait de façon remarquable. C’était la première fois que je pouvais observer ce nuage de haute altitude avec une forme aussi particulière. Il n’y avait plus qu’à se positionner correctement pour que le nuage se retrouve au-dessus de la maison dans la photo…

Pour d’autres photos de la province de Québec : Québec, Ville de Québec et Île d’Orléans en automne, Ville de Québec et Île d’Orléans en hiver, Ville de Québec et Île d’Orléans au printemps, Ville de Québec et Île d’Orléans en été.

Catégories
Romans Sujets controversés

La ballade de Rikers Island.

La ballade de Rikers Island par Régis Jauffret.
La ballade de Rikers Island par Régis Jauffret.

Pour avoir écrit ce livre sur l’affaire du Sofitel impliquant Dominique Strauss-Kahn (qui n’est jamais nommé explicitement dans le roman), Régis Jauffret et la maison d’édition du Seuil ont été poursuivis en diffamation et condamnés par un tribunal français. Ils sont allés en appel et ont de nouveau perdu. La Ballade de Rikers Island n’en reste pas moins très bien écrit, dans un style qui est assez unique. Ceci dit, il me semble que le livre aurait pu être abrégé sans nuire au propos.

Pour ceux qui l’ignoreraient, Rikers Island est une prison aux États-Unis où Dominique Strauss-Kahn (DSK) a fait un séjour immédiatement après une histoire d’agression sexuelle qui aurait impliqué le défendeur et une préposée aux chambres, Nafissatou Diallo, de l’hôtel Sofitel de New York.

Voici quelques citations qui donnent une idée du style littéraire de l’auteur, un style où l’humour, parfois assez noir, est souvent présent. Pour ce qui est des extraits les plus durs en ligne avec le propos immédiat du livre, je me suis gardé une petite gêne dans ma sélection, mais vous pouvez toujours trouver le livre en format poche dans de multiples librairies. Voici cependant quelques extraits (sauf le dernier) qui ne devraient pas trop froisser les âmes sensibles.

« [Dans la cellule] … un petit lavabo où une main ne pourrait pas prendre un bain » p.79

« [Sur la table] … un peigne minuscule bon à coiffer le dernier toupet d’un chauve » p.79

« Elle s’en va. J’ouvre l’ordinateur, j’écris une minuscule histoire de Parisien perdu dans le métro. Dimitri frappe à la porte tandis que le malheureux tombe du quai ». p.168

« Il faisait confiance à l’Amérique, une démocratie où le doute profite toujours à l’accusé à condition de n’avoir pas un profil d’islamiste bon à être torturé à Guantanamo ». p.183

« Après avoir braillé avec les hyènes, nos journalistes vont rentrer dans le rang. Quand ils seront revenus à de meilleurs sentiments, nous les inviterons à déjeuner. On profitera de leur bouche ouverte pour leur enfoncer notre part de vérité à grosses bouchées ». p.262

« Une cohorte de prisonniers tirée au cordeau. Il se trouvait toujours un toxicomane rendu fou par le manque prêt à vous égorger pour canaliser son trop-plein d’énergie ». p.313

Au sujet des journalistes : « Un bloc indifférent aux folliculaires agglutinés tout autour, porcelets charmeurs toujours réclamant confidences, impressions, prêts à leur servir leurs parents débités en amuse-gueule pour une bribe d’interview ». p.318

« Un blanc-bec à qui son costume noir donnait un air de singe habillé a bredouillé une muflerie ». p. 324

« Il ne se sentait aucune affinité avec la population de ce siècle qui acceptait le collier, le harnais, les coups de cravache de la société contre la promesse de pouvoir lécher ses plaies dans le camp de vacances des retraités. La retraite, cette religion, cet opium des besogneux, cet au-delà pour les damnés de la Terre du monde du travail, incapables de réclamer le bonheur du jour ». p.337

« L’avenir est une œuvre d’art, chaque journée une autre toile blanche. La jubilation de ne rien savoir du lendemain. Les petits bonheurs embusqués dans les replis des années en attente dans les coulisses ». p.392

« Elle le sème en traversant un groupe de mormons venus du Wyoming serrés les uns contre les autres par peur du malin qui hante les sous-sols des métropoles fornicatrices ». p.398

« Il s’en irait, pauvre hère trouvant refuge auprès d’une bergère dont il mangerait la soupe, tarauderait les creux, maltraiterait les bosses, attendant la nuit pour courir à l’étable profaner le troupeau afin de se donner le frisson de l’adultère ». p.90

Pour obtenir davantage d’informations sur le dossier Jauffret/Strauss-Kahn, les documents suivants sont utiles :

Le Devoir

hal.archives-ouvertes.fr

Ici.fr

bfmtv.com

Voici le lien pour d’autres romans et d’autres sujets controversés sur mon site.

Titre : La ballade de Rikers Island

Auteur : Régis Jauffret

Éditions : Seuil

©Régis Jauffret/Éditions du Seuil 2014

ISBN : 978-2-02-109759-7 (pour le grand format). Mais je sais que ce format est difficile à obtenir aujourd’hui. Cependant, le format poche est toujours en vente dans les librairies.

Catégories
Photos du Canada Photos du Québec

Camion lourd et paysage d’automne.

Route 175 dans la province de Québec 2021
Route 175 dans la province de Québec 2021

La photo ci-dessus a été prise en revenant d’une session de photographie dans le parc national de la Jacques-Cartier sur la route 175, près de Québec. La chute rapide des températures en début de soirée a permis la formation rapide des nuages bas dans la vallée. Les couleurs d’automne et les effets du soleil couchant sur les nuages aident à rendre le paysage plus vivant. La photographie de paysage est souvent le fruit d’une planification sérieuse; mais il ne faut pas non plus négliger les opportunités imprévues, comme c’est le cas ici. 

La route 175 est très utilisée par les camions lourds pour les trajets entre Québec et le Saguenay-Lac-Saint-Jean. J’ai donc attendu un peu pour qu’un poids lourd se rapproche suffisamment pour l’inclure dans la photo.

Pour d’autres photos de la province de Québec : Québec, Ville de Québec et Île d’Orléans en automne, Ville de Québec et Île d’Orléans en hiver, Ville de Québec et Île d’Orléans au printemps, Ville de Québec et Île d’Orléans en été.

Catégories
Rénovations

Construire un patio (7 de 7)

Boîte à fleurs en cèdre rouge et luminaire.
Boîte à fleurs en cèdre rouge et luminaire.

Nous sommes arrivés au dernier article de la série « Construire un patio ». La photo ci-dessus montre la boîte à fleurs à deux niveaux ainsi que l’escalier à trois marches qui a été totalement recommencé. La dernière marche doit être un peu coupée en angle pour suivre la dénivellation prononcée du terrain à cet endroit, sous le patio.

Clôture de métal noire sciée et replantée.
Clôture de métal noire sciée et replantée.

Une vue générale du garde-corps et de la clôture de métal noire à gauche de la photo qui a été sciée et recoulée dans le ciment.

Recouvrement de cèdre rouge sous le patio et poteau de soutien.
Recouvrement de cèdre rouge sous le patio et poteau de soutien.

Ci-dessus, une vue du revêtement en cèdre rouge construit sous le patio. J’ai laissé un accès à l’arrosoir et évité de tout bloquer l’accès à la lumière pour la fenêtre du sous-sol. Un autre luminaire a aussi été réactivé.

Gros plan du revêtement en cèdre rouge sous le patio.
Gros plan du revêtement en cèdre rouge sous le patio.

La photo ci-dessus montre un gros plan du revêtement sous le patio. On peut voir un poteau de métal près de l’arrosoir qui semble supporter la terrasse : sa fonction pratique est nulle, il n’est là que pour l’apparence (tout le revêtement est solidement fixé par le haut).

Vue de la terrasse complétée.
Vue de la terrasse complétée.

Vue d’ensemble de la terrasse.

Vue en grand-angle HDR du nouveau patio en bois.
Vue en grand-angle HDR du nouveau patio en bois.

Autre vue d’ensemble du patio. Cette fois, j’ai pris la photo en HDR, c’est-à-dire que cinq photos ont été prises avec une ouverture différente et compilée sur ordinateur pour obtenir un résultat qui combat la trop grande clarté du ciel en arrière-plan. Quand on photographie vers l’ouest avec le soleil qui se couche, c’est ce que ça donne : il faut corriger. Le terrain a l’air plus grand qu’il ne l’est en réalité : c’est dû à l’effet de l’objectif grand-angle.

Écureuil et geai bleu sur le nouveau patio.
Écureuil et geai bleu sur le nouveau patio.

Comme dernière photo, celle de cet écureuil et d’un geai bleu qui s’invitent régulièrement pour un repas aux arachides sur le patio. Si vous désirez voir quelques photos de ces geais bleus en gros plan, cliquez sur ces pages de mon site : geai bleu en automne et geai bleu et sorbier de Russie.

Espérant que cette série sur la rénovation et la construction d’un patio vous a été utile.

Lien aux articles précédents de « Construire un patio ».

Catégories
Rénovations

Construire un patio (6 de 7)

Il faut recommencer les marches.
Il faut recommencer les marches.

Des erreurs de planification et exécution m’ont forcé à refaire quelques travaux, dont un escalier et la base qui recevra cet escalier. La rénovation, c’est aussi des retours en arrière (mais le moins possible!). Les coûts des matériaux supplémentaires sont négligeables, mais il faudra y mettre du temps. Il faut désormais construire un escalier à trois marches assis sur une base très solide.

Creusage pour préparer la fondation de l'escalier
Creusage pour préparer la fondation de l’escalier

Cette fois-ci, je creuse 30 centimètres de profond, et ajoute de la roche 0-3/4 et de la poussière de pierre, suivi de quelques dalles qui recevront les limons de l’escalier.

Roches et poussière de pierre et dalles pour recevoir l'escalier.
Roches et poussière de pierre et dalles pour recevoir l’escalier.

Voici ce que donne le résultat final. Rien ne bougera.

Découpage des escaliers dans une pièce de bois 2x12.
Découpage des escaliers dans une pièce de bois 2×12.

À partir de planches d’épinette 2X12, les quatre limons sont découpés.

Installation des quatre limons de l'escalier.
Installation des quatre limons de l’escalier.

Les quatre limons reposent solidement sur les dalles et sont recouverts de membrane imperméable Resisto rouge : elle empêchera la pourriture de s’installer sur les limons. Une planche supplémentaire est nécessaire pour recevoir les limons et elle doit être posée sous la poutre de contour.

Escalier à trois marches refait.
Escalier à trois marches refait.

La photo ci-dessus montre le résultat final, juste avant que la teinture soit appliquée.

Vue générale de la première section du patio.
Vue générale de la première section du patio.

Ci-dessus, une vue d’ensemble d’une partie de la nouvelle terrasse, avec le nouvel escalier de trois marches. Le gazon devant les marches est très endommagé, ayant dû subir les effets de la construction pendant une période prolongée. Mais le printemps prochain, le tout sera revenu à la normale.

Nouveau set de trois marches.
Nouveau set de trois marches.

Voici l’apparence finale du nouvel escalier le printemps suivant, une fois que la teinture pour bois a été appliquée et que les luminaires ont été réinstallés un par un autour du patio. Heureusement que tous les fils électriques n’ont pas été coupés par la pelle mécanique, cela a facilité leur réinstallation.

Suite dans le prochain article : « Construire un patio (7 de 7) ».

Lien aux articles précédents de « Construire un patio ».

Catégories
Rénovations

Construire un patio (5 de 7)

Main courante et escalier
Main courante et escalier

Le troisième escalier et la rampe sont en chantier. Les poteaux verticaux et les marches sont faits d’épinette et le reste sera en cèdre rouge.

Table en cèdre et construction de la rampe.
Table en cèdre et construction de la rampe.

La construction du garde-corps a commencé. Initialement, il était question d’un garde-corps en métal avec des panneaux de verre. Nous avons investigué les modèles disponibles et il nous semblait que l’apparence était un peu trop moderne pour l’âge de la maison. Nous avons pensé que de continuer avec les mêmes matériaux que la terrasse serait une meilleure idée. J’ai dessiné des plans de garde-corps et fait voter les membres de la famille sur le modèle à retenir.

Installation des poteaux horizontaux de cèdre rouge.
Installation des poteaux horizontaux de cèdre rouge.

Un à la fois, les barreaux horizontaux de cèdre rouge sont installés entre les poteaux verticaux. Niveau à bulle et gallon à mesurer assurent que l’apparence sera la plus correcte possible. Les défauts sont faciles à voir lorsque l’on construit un garde-corps de cette longueur avec autant d’éléments séparés à l’intérieur.

Rampe de cèdre rouge complétée.
Rampe de cèdre rouge complétée.

Voici l’effet final, lorsque les trente-six pièces de bois ont été taillées et posées.

Les sections de clôture de métal à couper et réinstaller.
Les sections de clôture de métal à couper et réinstaller.

La clôture noire en métal qui se trouvait juste à côté du patio a été démontée en partie lors de l’installation du nouveau drain français. Les bases de ciment des poteaux de clôture ont été endommagées par la machinerie. Il fallait désormais sortir ce vieux ciment du sol, recreuser, retrancher cinq centimètres à la clôture, resouder les parties de la clôture entre elles, recouler du ciment et replanter les poteaux.

J’ai tenté de faire exécuter les travaux par Clôture Provinciale, de St-Augustin, car la clôture initiale avait été fabriquée par eux à partir de mon dessin. Après une dizaine d’appels, des mois d’attente et aucun retour d’appel, j’ai tenté d’approcher d’autres entreprises pour effectuer les travaux. On m’a dit que je devrais attendre à l’année prochaine, car toutes les compagnies avaient des contrats pour des mois à venir. Finalement, j’ai trouvé une compagnie à Beauport qui a soumissionné $2700.00 pour faire les travaux. Mais c’était un peu cher.

Le ciment est coulé pour fixer le poteau de clôture.
Le ciment est coulé pour fixer le poteau de clôture.

J’ai donc décidé de faire une bonne partie des travaux moi-même, mais ai tout de même fait appel à Clôture Nordik pour sortir les vieilles bases de ciment du sol et creuser deux nouveaux trous d’au moins 5 pieds de profond. J’ai scié la clôture et fait souder les sections. J’ai ensuite coulé 700 livres de ciment dans les deux trous, posé les poteaux de métal et réinstallé la clôture, après avoir donné une bonne couche de peinture noire Tremclad. Dépenses totales : $700 au lieu du $2700 proposé par la compagnie de Beauport.

Clôture de métal réinstallée.
Clôture de métal réinstallée.

Voici le résultat final pour la clôture.

Suite dans le prochain article : « Construire un patio (6 de 7) ».

Lien aux articles précédents de « Construire un patio ».

Catégories
Rénovations

Construire un patio (4 de 7)

Construction de la dernière section du patio.
Construction de la dernière section du patio.

J’avais compté sur la présence d’un menuisier pour faire le lien entre les poutres sous le cabanon blanc et la nouvelle terrasse. Relier une construction de 1954 avec un nouveau patio conçu différemment n’est pas gagné d’avance. Et il n’est pas plus facile de compter sur du personnel d’expérience pour faire cette partie des travaux. Après de multiples appels à gauche et à droite pour trouver un employé, je me suis résolu à entreprendre le travail seul. Tout s’est cependant bien passé, économies en prime.

Dans la photo ci-dessus, la membrane imperméable rouge Resisto est collée sur chaque poutre et solive pour protéger le bois contre la pourriture.

Ouverture dans le plancher du patio.
Ouverture dans le plancher du patio.

L’ouverture dans la terrasse est encore bien visible. Elle a été refermée, après un changement de plan (l’esthétisme n’était pas au rendez-vous).  Deux solives ont été rajoutées au milieu du trou pour plus de solidité et quelques planches ont été recoupées et redisposées pour compléter le plancher et fermer l’ouverture.

Table en cèdre et patio.
Table en cèdre et patio.

Une table en cèdre rouge (ma première table à vie) a été placée où se trouvait l’ancienne ouverture dans le plancher de la terrasse.

Photo d'un travail mal fait.
Photo d’un travail mal fait.

Durant le projet, j’ai fait l’erreur de ne pas surveiller les travaux après avoir engagé un électricien pour la pose de filage extérieur. La photo ci-dessus est la définition même d’un travail mal fait (un meilleur terme en québécois serait « une job de marde »). Il a fait une série de trous dans la brique, même pas alignés, et a beurré le mur de silicone, après avoir installé un lampadaire qui pendait tout croche. C’est pour cette raison qu’il faut faire les travaux soi-même, lorsque c’est possible. Mais avec l’électricité, nous sommes obligés de faire affaire avec des professionnels. Bref, la compagnie a dû refaire les travaux.

Le plancher du patio est complété.
Le plancher du patio est complété.

Le plancher du patio est maintenant complété sur les deux niveaux, mais je n’ai pas encore eu le temps de le teindre. Il manque également un garde-corps sur le deuxième niveau, un troisième escalier au bout de la terrasse, une rampe, et il faut aussi retailler et réinstaller une clôture de métal qui a été sortie de terre lors des travaux du changement de drain, en plus de rebrancher le filage des lampadaires qui a été tailladé par la pelle mécanique. Mais les rénovations avancent…

Suite dans le prochain article : « Construire un patio (5 de 7) ».

Lien pour les articles de “construire un patio“.

Catégories
Rénovations

Construire un patio (3 de 7).

Construction du patio le long de la maison.
Construction du patio le long de la maison.

Pour visser les planches de 2X6, j’utilise le système CAMO avec les vis qui ne paraissent pas, étant vissées obliquement sur le côté des planches : cela améliore l’apparence générale sans faire de compromis sur la solidité. Côté outils, j’appartiens aux dinosaures : que du matériel avec fil, rien avec une batterie.

Les plans initiaux prévoyaient une ouverture dans le plancher du patio au premier niveau pour permettre le passage de la lumière se dirigeant vers une fenêtre du sous-sol. C’est d’ailleurs dans cette ouverture que je travaille dans la photo ci-dessus. Le plan a foiré, l’esthétique finale et les commentaires familiaux positifs n’étant pas au rendez-vous. La gestion de projet comporte aussi des imprévus. Il a donc fallu appliquer le plan B, c’est-à-dire improviser. Tout a été refermé.

Planches de cèdre teint 2 couches.
Planches de cèdre teint 2 couches.

Les planches de cèdre rouge servent à la construction du garde-corps, de la boîte à fleurs, de la main courante et du revêtement sous la terrasse. Certaines sont sans nœuds, pour les endroits plus visibles, et d’autres sont avec des nœuds. Il y a naturellement une bonne différence de prix entre les deux catégories.

Chaque planche de cèdre rouge est d’une couleur beige très pâle. Pour lui donner un ton plus foncé, il faut la sabler et la teindre de deux couches d’une huile spéciale. Il est important d’attendre une journée entre les couches. Dans la photo ci-dessus, six planches qui ont reçu le traitement approprié sèchent tranquillement à l’extérieur. C’est un processus qui exige du temps et une météo appropriée si vous n’avez pas de garage pour laisser sécher au sec.

Le deuxième escalier du patio.
Le deuxième escalier du patio.

Ci-dessus, le deuxième escalier vient d’être terminé. Il n’a que deux marches, car un relèvement du sol est prévu et il devrait arriver au niveau du seuil de l’escalier. Malheureusement, c’est une étape de la terrasse qui a été revue l’été suivant et cet escalier de deux marches a éventuellement été détruit et refait pour contenir trois marches. J’avais fait un mauvais calcul du relèvement optimal du terrain, et les mauvaises estimations ont des conséquences. De plus, le gel de l’hiver qui a suivi les travaux de 2019 m’a prouvé qu’un trou plus creux dans le sol était nécessaire pour stabiliser la base de l’escalier. La rénovation est un apprentissage permanent et les erreurs doivent nécessairement être corrigées.

Construction d'une boîte à fleurs à deux niveaux.
Construction d’une boîte à fleurs à deux niveaux.

Ci-dessus, la boîte à fleurs à deux niveaux, faite de cèdre rouge sans nœuds. On peut voir que le plancher du patio n’est pas encore teint. Une fois teint, il n’aura jamais exactement la même couleur que la boîte à fleurs, car le plancher est fait d’épinettes (le bon vieux 2X6 normal) alors que le reste de la construction est en général du cèdre rouge. Mais les couleurs se ressembleront suffisamment.

Murets décoratifs du patio.
Murets décoratifs du patio.

Ci-dessus, une vue générale de l’avancement des travaux. Tout est encore loin d’être terminé.

Une partie du nouveau patio.
Une partie du nouveau patio.

Une autre vue générale de la première partie de la terrasse. Le plancher a l’air plus foncé que dans la photo précédente, mais ce n’est dû qu’à l’effet de la pluie.

Suite dans le prochain article : « Construire un patio (4 de 7) ».

Lien aux articles précédents de « Construire un patio ».

Catégories
Rénovations

Construire un patio (2 de 7)

Chaque pièce de bois est sélectionnée individuellement.
Chaque pièce de bois est sélectionnée individuellement.

Si vous le pouvez (vous avez la voiture et le temps), allez chercher votre bois vous-même et sélectionnez-le pièce par pièce. Faites autant de voyages que nécessaire, car l’effort en vaut la peine. Souvent, si vous commandez, vous vous retrouvez avec certainement un 10-15% de pièces de bois croches, tordues, craquées ou avec des nœuds importants : l’apparence générale en souffre, en plus des pertes avec lesquelles vous devrez composer et l’augmentation du niveau de difficulté pour ajuster les pièces croches. Construire un patio est facilité avec des produits de qualité.

Poutres 6x6 sur pieux vissés en métal.
Poutres 6×6 sur pieux vissés en métal.

Les premiers poteaux de 6 x 6 sont posées sur cinq pieux ajustables, pour supporter la grande poutre de contour qui longera toute la maison. Cette poutre est faite de pièces de bois 2 X 12 doublées, collées et vissées.

Patio en construction et niveau à bulle.
Patio en construction et niveau à bulle.

Dans la photo ci-dessus, la poutre de contour est en construction. À l’arrière-plan, quelques solives sont déjà ancrées au bâtiment. Les membres de la famille veulent sortir par la porte-patio au plus vite et il faut donc poser une première section de plancher au plus tôt.

Le niveau à bulle sur la poutre permet de vérifier que la hauteur du premier étage du patio sera la même sur toute la longueur de la maison. Il est plus facile de travailler avec un long niveau, car il pardonne moins les erreurs.

Trois poutres posées sur des pieux vissés en métal.
Trois poutres posées sur des pieux vissés en métal.

Les poutres sont maintenant posées sur les onze pieux. À ce stade, je me dis qu’il est trop tard pour reculer… Certains des pieux ayant été légèrement repositionnés à cause des roches, il faut accepter les compromis pour pouvoir visser le dessous de certaines poutres aux pieux. Mais ça finit par fonctionner…

Pose des grands poteaux sur la terrasse.
Pose des grands poteaux sur la terrasse.

Les solives sont désormais fixées aux poutres avec des étriers. Commence alors la tâche délicate (du moins, pour moi) de fixer verticalement au patio les longs poteaux de bois. Quand un poteau est légèrement croche, il faut tout de suite le repositionner avant que la colle de construction ne se solidifie. Ici, le niveau à bulle et les commentaires des voisins sont utiles. Par la suite, les vis permettent de solidifier la construction définitivement.

La première chaise est déposée sur un plancher temporaire.
La première chaise est déposée sur un plancher temporaire.

Vue du patio à partir d’un autre angle. La première chaise est déjà posée sur une installation temporaire du deuxième niveau de la terrasse. La membrane imperméable noire montrée sur la photo ci-dessus n’était pas d’une qualité suffisante : elle plissait et collait mal. Je l’ai changée pour une membrane Resisto rouge.

Les premières marches du patio
Les premières marches du patio

Ça commence à avoir l’air d’un patio. J’ai terminé mes premiers escaliers (à vie!). Il y a quelques erreurs de rénovation mineures, mais je suis très heureux malgré tout. Personne ne s’est encore planté, et le patio ne fait pas de sons bizarres. Deux chaises sont sorties et il y a enfin un semblant de normalité, en attendant que le projet avance davantage. Il faudra teindre tout cela, mais ça ne presse pas.

Suite dans le prochain article : « Construire un patio (3 de 7) ».

Lien pour les articles de “construire un patio“.

Catégories
Rénovations

Construire un patio (1 de 7).

La série de sept articles suivants traite de la construction d’un patio. Ce nouveau patio était nécessaire parce que l’ancien datait de plus de trente ans et montrait des signes évidents de fatigue, en plus de gêner grandement les travaux de creusage le long de la fondation visant à changer le drain français et isoler la fondation.

Destruction de l'ancien patio
Destruction de l’ancien patio

Ci-dessus, l’ancien patio de bois est démoli avec une pelle mécanique. Là où la machine ne peut se rendre, je termine la démolition à la main. Par la suite, le creusage commence pour atteindre la fondation.

Creusage pour le nouveau drain français
Creusage pour le nouveau drain français

Une fois la tranchée creusée, les employés de la compagnie Garco installent le drain et préparent la surface de béton qui recevra le nouvel isolant (uréthane soufflé).

Ajout de terre et de roches sur le terrain.
Ajout de terre et de roches sur le terrain.

Lorsque le drain est complété et que l’uréthane a été soufflé, un employé se charge de refermer le trou, en ajoutant de la terre, de la roche et du sable, ce dernier n’étant requis que pour les terrains moins stables.

Une des pages du plan de construction.
Une des pages du plan de construction.

Il faut maintenant penser à rebâtir un patio. Les économies sont importantes lorsque l’on fait les travaux soi-même. On m’a signalé que généralement, le coût de la main-d’œuvre équivaut à 2.7 fois le coût des matériaux. Dans le cas d’un grand patio constitué majoritairement de planches de cèdre dont chaque planche sera sablée et teinte à la main, les économies s’élèvent à plusieurs dizaines de milliers de dollars.

À 62 ans, je n’ai malheureusement aucune expérience dans le domaine. Une gestion du risque (financier surtout) est nécessaire et, étant donné que les travaux seront exécutés sans aide, je préfère travailler à partir de plans conçus par une compagnie. Un spécialiste du domaine de la construction m’a offert ses conseils avant que le projet ne débute, car il n’était pas question de recommencer la terrasse.

Positionnement des poteaux de bois avec le laser.
Positionnement des poteaux de bois avec le laser.

Sur le plan proposé, il doit y avoir onze pieux de métal ancrés dans le sol pour recevoir le patio. Il faut donc mesurer l’endroit où iront les onze poteaux de métal de la compagnie Techno-Pieux, car ils ne sont pas responsables de faire les calculs à ma place.

J’utilise donc un pointeur laser pour la première fois. Il n’est pas évident de travailler avec cet appareil à l’extérieur, le point rouge du laser étant difficile à voir en pleine lumière (le modèle de base que je me suis procuré ne rendait certainement pas le travail facile). Éventuellement, j’en suis venu à bout. Une chance que je ne faisais pas le boulot pour un client, il aurait trouvé que je coûte cher en temps.

Le technicien de Techno-Pieux pose ses pieux aux emplacements des poteaux de bois.
Le technicien de Techno-Pieux pose ses pieux aux emplacements des poteaux de bois.

Le technicien de Techno-Pieux se met au travail. Il se fie aux poteaux de bois pour planter ses pieux et vérifie ensuite avec son laser (vraiment meilleur) si ses poteaux sont parfaitement enlignés. Le problème qui se produit parfois est qu’il rencontre une roche et doit recommencer et repositionner ses pieux légèrement à côté de la ligne idéale.

Une légère pente est également nécessaire pour faciliter l’écoulement de l’eau sur le patio. Les pieux ne doivent donc pas être parfaitement au niveau à partir de la maison jusqu’au bout du patio.

Pose de la première pièce de bois qui recevra la terrasse.
Pose de la première pièce de bois qui recevra la terrasse.

Une drille à percussion louée est suffisante pour faire les trous dans le béton qui serviront à fixer la première pièce de bois dans le solage de la maison. Les vis sont posées en alternance pour éviter de créer des faiblesses dans le bois. C’est sur cette pièce de bois que reposera une petite partie du patio. Un ruban isolant spécial est posé sur le bois pour le préserver de la pourriture qui pourrait survenir après plusieurs années, lorsque l’eau s’insère sous les planches du patio.

Suite dans le prochain article : « Construire un patio (2 de 7) ».

Lien pour les articles de construire un patio