Catégories
Photos du Canada Photos du Québec

Le tour de L’Îsle-aux-Coudres en vélo.

Berge de St-Joseph-de-la-Rive au Québec en 2021.
Berge de St-Joseph-de-la-Rive au Québec en 2021.

Le tour de L’Îsle-aux-Coudres en vélo représente un bon exercice et même un projet de photographie pour les amateurs de photographie de paysage. Les informations suivantes vous aideront donc autant pour l’exercice que pour la planification d’un voyage de photographie…

Le traversier se prend à St-Joseph-de-la-Rive, juste en bas de la côte des Éboulements. Le transport est gratuit, mais il faut s’assurer d’être dans la file d’attente trente minutes avant le départ : si vous arrivez trop à la dernière minute, vous devrez prendre le prochain traversier, une heure plus tard. Le trajet ne prend qu’une quinzaine de minutes jusqu’à L’Îsle-aux-Coudres.

Une fois rendu sur l’île avec la voiture, vous montez la côte jusqu’à la première intersection et vous voyez immédiatement une église à gauche : c’est là que les automobilistes qui transportent des vélos se stationnent, et ce gratuitement.

Temps de détente à L'Isle-aux-Coudres en 2021.
Temps de détente à L’Isle-aux-Coudres en 2021.

La distance à couvrir n’étant que de 23 kilomètres, le tour de L’Îsle-aux-Coudres en vélo n’est pas vraiment difficile. Il n’y a que quelques côtes à gravir et elles peuvent être montées à pied à côté du vélo si le défi s’avère trop important. Le long de la route, vous trouverez ici et là des haltes pour vous reposer, des petites boutiques d’artisanat et quelques restaurants.

Berge de L'Îsle-aux-Coudres 2021.
Berge de L’Îsle-aux-Coudres 2021.

Faire le tour de l’île durant la basse saison est idéal si vous n’appréciez pas rouler en présence de trop nombreuses voitures. J’y ai été en septembre et je n’ai vraiment pas été incommodé par la circulation. La photo ci-dessus montre la vue que l’on a à l’automne, à partir du côté sud de l’île. Pendant plusieurs kilomètres, le cycliste bénéficie d’une vue parfaite du fleuve St-Laurent et la route est directement sur le bord des berges.

La région de l'Îsle-aux-Coudres à l'automne 2021.
La région de l’Îsle-aux-Coudres à l’automne 2021.

Il y a de beaux points de vue tout au long du trajet. Ci-dessus, une vue des montagnes au loin qui se trouvent sur la rive nord du St-Laurent.

Le navire MSC Annick devant l'Îsle-aux-Coudres en 2021.
Le navire MSC Annick devant l’Îsle-aux-Coudres en 2021.

Le vent est le facteur principal à considérer lorsque vous faites le tour de l’île. Dans la photo ci-dessus, le vent est suffisamment fort pour que la fumée de cheminée du navire MSC Annick aille dans la même direction que le bateau, plutôt que de se perdre graduellement vers l’arrière.

C’est donc dire que lors des jours de grands vents, il y a un côté de l’île où vous devrez faire plus d’efforts en tant que cycliste, mais vous serez ensuite récompensé avec un bon vent de dos dans la seconde portion du trajet.

Effet du vent sur les cirrus au-dessus de Baie St-Paul en 2021.
Effet du vent sur les cirrus au-dessus de Baie St-Paul en 2021.

Une dernière photo prise lors du trajet de retour en traversier. Les vents forts en altitude ont visiblement un effet sur la structure des nuages.

Bonne randonnée, et possiblement bonne session photo!

Pour d’autres photos de la province de Québec : Québec, Ville de Québec et Île d’Orléans en automne, Ville de Québec et Île d’Orléans en hiver, Ville de Québec et Île d’Orléans au printemps, Ville de Québec et Île d’Orléans en été.

Catégories
Photos du Canada Photos du Québec

Les nouvelles maisons de Sillery.

Sillery était une municipalité autrefois autonome et qui fait aujourd’hui partie de la ville de Québec. L’architecture des maisons qu’on y construit depuis quelques années contraste grandement en style et en format avec les habitations plus anciennes.

Les constructions plus récentes surprennent un peu par leur format gigantesque. Les nouveaux propriétaires désirent des bâtiments à l’aspect moderne et aux dimensions très imposantes, doublant et même triplant parfois la dimension de certaines demeures traditionnelles du secteur.

La photo ci-dessous montre la différence de grosseur entre une propriété traditionnelle (à l’extrême droite de la photo) et une habitation plus moderne. 

Maison moderne de Sillery, Québec 2022
Maison moderne de Sillery, Québec 2022

Ci-dessous, une maison traditionnelle de Sillery simplement décorée pour la période des Fêtes. La lumière bleue du petit sapin se reflète sur la façade de la demeure et le tout a fière allure.

Maison traditionnelle de Sillery dans la ville de Québec en 2022.
Maison traditionnelle de Sillery dans la ville de Québec en 2022.

La maison traditionnelle ci-dessus et ses décorations de Noël contrastent fortement avec une autre deux rues plus loin (photo ci-dessous). Difficile de manquer la maison (dont on ne voit bien qu’une section) et surtout l’immense sapin décoré en entier et qui a dû susciter l’utilisation d’une grue munie d’un bras télescopique.

Maison moderne de Sillery et décorations de Noël.
Maison moderne de Sillery et décorations de Noël.

Une dernière photo (ci-dessous) montre une autre maison traditionnelle de Sillery à l’architecture intéressante.

L’ancien et le nouveau contrastant fortement dans le secteur, j’ai donc cru important de capturer quelques souvenirs de propriétés à l’architecture unique avant qu’elles ne disparaissent pour laisser leur place à la modernité. Car aujourd’hui, la mode favorise désormais davantage la démolition plutôt que la rénovation.

Maison traditionnelle de Sillery et décorations de Noël en 2022.
Maison traditionnelle de Sillery et décorations de Noël en 2022.

Les photos proviennent d’un appareil-photo plein format Canon 5DSR   muni d’un objectif Canon EF 24-70 f/2.8 L USM, le tout monté sur trépied pour éviter le flou de bougé. L’ISO était réglé à 200, de façon à limiter le grain photographique.

Cliquez sur le lien pour d’autres photos de Québec en hiver sur mon blogue.

Catégories
Photos du Canada Photos du Québec

Cirrus inhabituel près de Saint-Léon-de-Standon

Cirrus inhabituel dans la région de Saint-Léon-de-Standon.
Cirrus inhabituel dans la région de Saint-Léon-de-Standon.

La photo ci-dessus a été prise dans les environs de Saint-Léon-de-Standon, dans la province de Québec, à l’automne 2021.

Je m’arrête souvent pour photographier les belles couleurs d’automne, mais cette fois-ci, la scène présentait un intérêt supplémentaire : un cirrus en demi-cercle à inclure dans la composition photographique.

De tous les nuages cirriformes présents dans la région cette journée-là, celui-ci détonnait de façon remarquable. C’était la première fois que je pouvais observer ce nuage de haute altitude avec une forme aussi particulière. Il n’y avait plus qu’à se positionner correctement pour que le nuage se retrouve au-dessus de la maison dans la photo…

Pour d’autres photos de la province de Québec : Québec, Ville de Québec et Île d’Orléans en automne, Ville de Québec et Île d’Orléans en hiver, Ville de Québec et Île d’Orléans au printemps, Ville de Québec et Île d’Orléans en été.

Catégories
Photos du Canada Photos du Québec

Camion lourd et paysage d’automne.

Route 175 dans la province de Québec 2021
Route 175 dans la province de Québec 2021

La photo ci-dessus a été prise en revenant d’une session de photographie dans le parc national de la Jacques-Cartier sur la route 175, près de Québec. La chute rapide des températures en début de soirée a permis la formation rapide des nuages bas dans la vallée. Les couleurs d’automne et les effets du soleil couchant sur les nuages aident à rendre le paysage plus vivant. La photographie de paysage est souvent le fruit d’une planification sérieuse; mais il ne faut pas non plus négliger les opportunités imprévues, comme c’est le cas ici. 

La route 175 est très utilisée par les camions lourds pour les trajets entre Québec et le Saguenay-Lac-Saint-Jean. J’ai donc attendu un peu pour qu’un poids lourd se rapproche suffisamment pour l’inclure dans la photo.

Pour d’autres photos de la province de Québec : Québec, Ville de Québec et Île d’Orléans en automne, Ville de Québec et Île d’Orléans en hiver, Ville de Québec et Île d’Orléans au printemps, Ville de Québec et Île d’Orléans en été.

Catégories
Photos du Québec

Le troisième lien entre Québec et Lévis.

Version économique du troisième lien entre Québec et Lévis.
Version économique du troisième lien entre Québec et Lévis.

Au Québec, il y a actuellement de grands débats politiques sur ce que devrait être un troisième lien qui relierait Lévis à la Ville de Québec. La solution mise de l’avant actuellement est la création d’un tunnel sous le fleuve St-Laurent qui coûterait au minimum 10 milliards de dollars.

Suite aux nombreux commentaires des citoyens quant aux coûts exorbitants associés à ce nouveau futur lien, de nouvelles formules plus économiques devront être étudiées. Je passais récemment sur le pont de l’Île d’Orléans et j’ai aperçu un autobus sur une plateforme flottante sur le fleuve St-Laurent. Il s’agit possiblement d’un prototype dont les essais n’ont pu rester secrets très longtemps.

Dans le concept ci-dessus, une quarantaine de passagers à la fois peuvent être transportés d’une rive à l’autre par un chauffeur détendu dont le siège a été entièrement repensé et relocalisé à l’extérieur du véhicule. Il bénéficie ainsi d’une qualité de l’air inégalée et termine sa journée de travail beaucoup plus reposé.

On n’arrête pas le progrès!

Catégories
Photographie de rue

Grues Guay dans le Vieux-Québec

Voici ce dont a l’air une grue télescopique Demag AC435 tout-terrain avant qu’elle ne reçoive les couleurs de la compagnie québécoise Grues Guay.

Grue Demag AC 435
Grue Demag AC 435

Cette grue tout-terrain était récemment au travail dans le Vieux-Québec, sur la Côte de la Montagne. La côte a une pente passablement forte et il a fallu créer une surface horizontale artificielle au moyen de morceaux de bois pour rendre les travaux sécuritaires.

Stabilisation d'une grue Guay au travail
Stabilisation d’une grue Guay au travail

Il a également fallu penser au conducteur de la grue et lui fournir un escabeau pour qu’il puisse sortir de son véhicule au besoin.

Escabeau pour conducteur d'une grue Guay au travail dans le Vieux-Québec
Escabeau pour conducteur d’une grue Guay au travail dans le Vieux-Québec

Cela a donc donné le résultat suivant, une fois la grue au travail :

Grue tout-terrain Demag AC 435 au travail dans le Vieux-Québec
Grue tout-terrain Demag AC 435 au travail dans le Vieux-Québec

Avec le bras télescopique pleinement sorti :

Grue tout-terrain Demag AC 435 au travail dans le Vieux-Québec en 2021
Grue tout-terrain Demag AC 435 au travail dans le Vieux-Québec en 2021

Dans la dernière photo ci-dessous, on peut voir le panier dans lequel le personnel travaille, suspendu au bout du bras télescopique, confiant que les dizaines de milliers de livres de contrepoids empêcheront la grue de basculer. Le calcul doit être précis. Il faut maintenant que tout reste bien stable durant la journée! Et comme les travaux sur le bâtiment ont duré plusieurs jours, l’opération a dû être répétée chaque matin…

Grue Guay au travail dans le Vieux-Québec sur Côte de la Montagne au printemps 2021
Grue Guay au travail dans le Vieux-Québec sur Côte de la Montagne au printemps 2021
Catégories
Photographie Photos du Québec

Le MNBAQ de Québec en hiver

L'exposition Turner au MNBAQ à Québec en 2021.
L’exposition Turner au MNBAQ à Québec en 2021.

Avant que l’hiver 2021 ne se termine officiellement, voici quelques photos prises autour du MNBAQ (Musée National des Beaux-Arts du Québec) alors qu’il reste encore un peu de neige au sol et sur les branches des arbres. Le Musée accueillait au printemps 2021 l’exposition du peintre britannique J.M.W. Turner.

Une section du Musée National des Beaux-Arts du Québec (MNBAQ) en hiver.
Une section du Musée National des Beaux-Arts du Québec (MNBAQ) en hiver.

Les lignes obliques présentes dans l’architecture du MNBAQ en combinaison avec le contraste entre les bleus et les jaunes ont attiré mon attention. La scène est encadrée par les deux arbres et la passante au centre ajoute une touche d’humanité à l’ensemble.

"L'heure bleue" dans un parc près du MNBAQ.
“L’heure bleue” dans un parc près du MNBAQ.

La photo ci-dessus a été prise durant « l’heure bleue », tout près du MNBAQ. Les citoyens ont déserté le parc et sont de retour à l’intérieur de leur demeure pour préparer le repas du soir, comme en témoigne la photo ci-dessus, où presque tous les étages de l’immeuble en arrière-plan sont éclairés.

Il m’a semblé important d’inclure les beaux arbres entourant le MNBAQ dans chacune des trois photos.

Catégories
Photos du Québec

Sur la route (3)

Paysage québécois en automne
Paysage québécois en automne

Sur la route dans Chaudière-Appalaches, cette très belle région de la province de Québec, j’ai aperçu un paysage intéressant dans le rétroviseur qui convenait parfaitement pour le début d’une séance de photographie en automne.

 Plutôt que de sortir du véhicule pour saisir la scène et ses couleurs d’automne, il m’a semblé que la technique du « cadre dans un cadre » pourrait fort bien s’appliquer pour capturer l’essentiel de ce paysage bucolique.

Pour que la photo soit suffisamment précise, il est nécessaire que le moteur soit arrêté, car les infimes vibrations du moteur se répercutent dans le rétroviseur et il devient impossible d’obtenir une mise au point correcte, même en utilisant le mode manuel.

Le fait de se trouver sur la route permet d’obtenir une photo où, dès le premier plan, la composition photographique est déterminée  dans le rétroviseur par un chemin qui zigzague jusqu’à l’horizon autour des habitations et des forêts. Les feuilles commencent à changer de couleur et les bâtiments au premier plan de même que les dégradés de verts des champs aident à rendre la scène plus vivante.

Catégories
Photos du Canada Photos du Québec

Sur la route (2)

Vieux Ford pick-up américain sur la route de Lyster au Québec en 2020
Vieux Ford pick-up américain sur la route de Lyster au Québec en 2020

La photo ci-dessus a été prise à la fin d’une belle journée dans la région de Chaudière-Appalaches . Le soleil est presque sur l’horizon et frappe directement le côté des arbres, ce qui rehausse encore davantage les couleurs d’automne .

À cette heure, les gens sont à la maison en train de souper et il n’y a guère de véhicules sur la route. Plutôt que de photographier une route désertique, qui aurait été un choix certainement logique, j’ai attendu qu’un véhicule se présente et avance jusque dans le premier plan de la photo. Nous sommes en campagne et heureusement pour moi, le vieux Ford pick-up s’intégrait parfaitement dans le paysage.

En ce qui a trait à la composition photographique, la position idéale pour capter la scène semblait être dans la courbe, de façon à utiliser la ligne blanche de la route comme ligne directrice menant vers le sujet d’intérêt. Le format 16×9 permettait également d’avoir une photo suffisamment large pour inclure la série de poteaux de la ligne de transmission sur la gauche, qui était elle-même certainement aussi âgée que le pick-up. Ce dernier était positionné selon la règle des tiers, sans que des compromis fussent nécessaires.

Les poteaux sur la gauche permettaient de bien encadrer le sujet. Au loin, le soleil éclaire la route et l’on devine un champ sur la gauche qui laisse passer les rayons du soleil.

La photo a été prise avec un appareil-photo plein format Canon 5DS R.

Catégories
Photos du Québec

Sur la route (1)

Vaches et paysage automnal québécois 2020
Vaches et paysage automnal québécois 2020

La photo ci-dessus a été prise à partir de ma voiture alors que je voyageais sur les routes du Québec dans Chaudière-Appalaches, à la recherche de sujets intéressants montrant les couleurs d’automne. Le bruit du moteur au ralenti a attiré la curiosité des animaux. Les oreilles sont pointées et les deux bêtes ne m’ont pas lâché des yeux tout le temps que j’ajustais l’appareil-photo. Par un heureux hasard, elles se tenaient dans une position idéale pour une photo prise en format vertical. La composition photographique était simplifiée. Quelques feuilles jaunies dans l’arbre montre que l’automne n’en est encore qu’à ses débuts. La photo a été prise avec un Canon 5DS R plein format.