L’apprentissage du pilotage: la licence de pilote privé

 

Photo du Concorde prise à partir du hublot du B747 d'Air Canada dans lequel je voyageais pour le vol Montréal-Paris en 1978. Arrivée à l'aéroport Charles-de-Gaulle en France.

1978. Lors de mon premier voyage en Europe, je suis suffisamment chanceux pour croquer cette photo du Concorde à l’aéroport Charles-de-Gaulle, en France, à partir du hublot du Boeing B747 d’Air Canada qui nous a transporté au-dessus de l’Atlantique. L’arrivée a été ponctuée d’une approche manquée causée par les conditions météorologiques difficiles.

En 1980, après avoir souhaité longtemps piloter un avion, je m’inscris à un cours de pilote privé à St-Jean-sur-Richelieu. Mon premier vol en solo, c’est-à-dire sans instructeur, s’effectue sur un Grumman Cheetah (C-GVXO) par une belle journée ensoleillée. L’atterrissage se fait en douceur et je ne peux croire qu’enfin je pourrai voler sans être accompagné. Un rêve devenu réalité!

Grumman Cheetah C-GVXO en 1980 à St-Jean-sur-Richelieu
Grumman Cheetah C-GVXO en 1980 à St-Jean-sur-Richelieu

Pour la suite du cours de pilote privé, les exercices de l’entrée et la sortie de vrilles ne pourront être effectués sur le Grumman, car il ne satisfait pas les critères exigés par les écoles de pilotage. Si nous nous retrouvions soudainement dans un vrille complète, il serait trop long d’en sortir. Un Cessna C-150 (C-GGNK) doit donc être utilisé. La transition est étrange. Pour ce seul exercice, l’élève doit soudainement entrer dans un tout nouvel appareil. La sensation et la vue sont complètement différentes.

Cessna C150 C-GGNK en 1980 à St-Jean-sur-Richelieu.
Cessna C150 C-GGNK en 1980 à St-Jean-sur-Richelieu.

Tous les instructeurs de vol n’ayant pas la même chance, un de ceux-ci et son étudiant expérimentent éventuellement une vraie panne de moteur au décollage sur leur Cessna C-150. Heureusement, il n’y a ni mort ni blessé. Cependant, les dommages sont considérables. La photo ci-dessous montre ce qui reste de l’aéronef.

Un C150 suite à une panne de moteur au décollage. St-Jean-sur-Richelieu, 1981.
Un C150 suite à une panne de moteur au décollage. St-Jean-sur-Richelieu, 1981.

(Prochaine histoire: Vol de nuit accidentel).

Les autres histoires vécues en tant que pilote se trouvent sous le lien suivant: Histoires vécues en tant que pilote

Mise à jour du 8 septembre 2014

Bonjour à tous,

Dans cette mise à jour, quelques photos ont été rajoutées dans la section “photographie”, sous “Ville de Québec en été” et sous “Province de Québec”. De même, la section “Vol virtuel” contient désormais des images d’un vol Southampton, Angleterre vers le fameux aéroport de Courchevel en France. Southampton est créé par la compagnie ORBX et Courchevel par LLH Creations. Le vol virtuel, effectué en conditions de météo réelle, a été effectué au moyen d’un Twin-Otter (aéronef construit chez Viking Air à Victoria, Colombie-Britannique, Canada). L’approche à Courchevel est vraiment intéressante pour un pilote (virtuel ou non): tout d’abord à cause de la beauté des montagnes environnantes mais également pour l’approche particulière sur cette piste en forte pente.

15410 Approche à Courchevel

15414 Courchevel

15417 Stationnement à Courchevel

Mise à jour du 29 août 2014

Le contenu de la section “photographie” est maintenant similaire dans les deux langues du site. Il en va de même pour la section des liens virtuels pour la simulation de vol. Cette photo, prise durant l’été 2014 à Victoria en Colombie-Britannique, fait maintenant partie de la collection qui augmentera progressivement.

Trépied, lentille 16-35mm et filtre polarisant ont été nécessaires pour la prise de cette photo.
Trépied, lentille 16-35mm et filtre polarisant ont été nécessaires pour la prise de cette photo.

Bonjour tout le monde !

Bienvenue dans mon espace web. Espace bien réduit pour l’instant car je développe le site en même temps que je progresse dans mon apprentissage de WordPress. Lorsque le site sera complété, vous y trouverez des photos de qualité. J’incluerai également des informations pratiques permettant l’amélioration des photographies, pour ceux que cela peut intéresser. Dans un autre ordre d’idées,un aspect important du site sera réservé à la simulation de vol, à la météorologie et aux services d’information de vol (FSS). Les services FSS seront présentés au moyen d’histoires vécues au Québec et dans le nord du Canada. Ces histoires seront accompagnées de photos s’échelonnant sur plus de trois décennies. Enfin, étant un lecteur assidu, je réserverai une partie du site à la présentation de livres que j’ai particulièrement appréciés.

Au plaisir de recevoir votre visite…d’ici quelques semaines.

François

Photographie, aviation et simulation de vol