Catégories
Simulation de vol

Vol virtuel exigeant en Idaho utilisant MSFS 2020.

Carte MSFS 2020 pour un vol virtuel de 3U2 vers C53 aux États-Unis.
Carte MSFS 2020 pour un vol virtuel de 3U2 vers C53 aux États-Unis.

Le vol virtuel s’effectue entre l’aéroport de Johnson Creek (3U2) et la piste de Lower Loon Creek (C53) aux États-Unis, en utilisant le simulateur de vol MSFS 2020. La carte du logiciel montre le type d’avion choisi, un CubCrafters X Cub sur flotteurs, de même que la trajectoire au-dessus des montagnes de l’Idaho.

L’idée d’utiliser un avion amphibie pour ce vol est un peu saugrenue, mais le but est de compliquer un peu la tâche du pilote en rajoutant du poids à l’appareil.

L'aéroport de Johnson Creek (3U2) avec MSFS 2020.
L’aéroport de Johnson Creek (3U2) avec MSFS 2020.

L’aéroport de Johnson Creek (3U2) est une création de la compagnie Creative Mesh. Il est charmant, avec ici et là des tentes plantées près des avions. La piste est longue de 3480 pieds par 150 de large. Elle est orientée sur un axe 17/35 et tout de même assez élevée à 4960 pieds au-dessus du niveau de la mer (MSL).

CubCrafters X Cub amphibie au décollage de l'aéroport virtuel de Johnson Creek (3U2) avec le simulateur de vol MSFS 2020.
CubCrafters X Cub amphibie au décollage de l’aéroport virtuel de Johnson Creek (3U2) avec le simulateur de vol MSFS 2020.

Étant donné l’altitude de départ, il ne faut pas oublier d’ajuster le mélange air/essence pour ne pas perdre de puissance au décollage, d’autant plus qu’en bout de piste se trouve une montagne et que les flotteurs augmentent le poids de ce petit appareil. Le fait que le vol s’effectue en été et à une altitude un peu plus élevée que la normale constitue un dernier obstacle à la performance de l’avion puisque l’air est moins dense.

Décollage de l'aéroport virtuel 3U2 Johnson Creek avec le simulateur de vol MSFS 2020.
Décollage de l’aéroport virtuel 3U2 Johnson Creek avec le simulateur de vol MSFS 2020.

Les montagnes à proximité de la piste présentent un obstacle important. Le pilote virtuel doit utiliser le meilleur angle de montée possible sans se préoccuper de la route à suivre conseillée par le GPS. On conserve les volets légèrement sortis pendant la montée initiale.

Survol des montagnes de l'Idaho en simulation de vol sous MSFS 2020.
Survol des montagnes de l’Idaho en simulation de vol sous MSFS 2020.

Une fois à une altitude sécuritaire et de nouveau sur la route suggérée par le GPS, on jouit davantage de la vue qu’offrent les spectaculaires montagnes de l’Idaho. Durant toute la montée, il aura fallu ajuster le mélange air-essence et l’altimètre (« B » sur MSFS 2020).

Un CubCrafters X Cub sur flotteurs survole les montagnes de l'Idaho en simulation de vol sous MSFS 2020.
Un CubCrafters X Cub sur flotteurs survole les montagnes de l’Idaho en simulation de vol sous MSFS 2020.

Une altitude de presque 10,000 pieds ASL permet de survoler les montagnes sans risque de collision.

Descente dans la vallée vers la piste de Marble Creek ID8 en simulation de vol.
Descente dans la vallée vers la piste de Marble Creek ID8 en simulation de vol.

Au moment opportun, lorsque les petits aéroports environnants et la rivière apparaissent sur le GPS, on quitte notre route jusqu’ici en ligne droite et on s’enligne dans la vallée pour survoler la rivière jusqu’à notre destination. On évite ainsi les montagnes environnantes. Dans la photo ci-dessus, la descente a déjà commencé, avec forcément un nouveau réglage graduel du mélange air-essence.

Survol de l'aéroport virtuel de Marble Creek (ID8) en Idaho avec le simulateur de vol MSFS 2020.
Survol de l’aéroport virtuel de Marble Creek (ID8) en Idaho avec le simulateur de vol MSFS 2020.

On survole un premier petit aéroport. La photo ci-dessus montre les avions stationnés sur la piste du Marble Creek airport (ID8) https://skyvector.com/airport/ID8/Marble-Creek-Airport  , dont la dimension est de 1160 x 20. Pour ceux qui seraient intéressés à y tenter un atterrissage, l’orientation de la piste est 03/21 et l’altitude de 4662 pieds MSL.

Survol de l'aéroport Thomas Creek (2U8) en Idaho avec le simulateur de vol MSFS 2020.
Survol de l’aéroport Thomas Creek (2U8) en Idaho avec le simulateur de vol MSFS 2020.

En route vers notre destination finale, on survole également à basse altitude l’aéroport de Thomas Creek (2U8). Aéroport est un bien grand mot…

Survol de la rivière vers la piste de Lower Loon Creek avec le simulateur de vol MSFS 2020.
Survol de la rivière vers la piste de Lower Loon Creek avec le simulateur de vol MSFS 2020.

Les montagnes de chaque côté de la rivière exigent une attention soutenue, car les faibles performances d’un petit avion équipé de flotteurs ne permettent pas de corriger facilement des erreurs de navigation.

Au moment où la piste deviendra soudainement visible, l’avion ne sera pas dans l’axe mais à 90 degrés de la trajectoire idéale. Il faudra rapidement virer à gauche dans la vallée, faire un virage de 180 degrés assez serré vers la droite pour éviter les montagnes et se remettre dans l’axe pour atterrir. Ce n’est qu’à ce moment que l’on sortira le train d’atterrissage.

En finale pour Lower Loon Creek avec le simulateur de vol.
En finale pour Lower Loon Creek avec le simulateur de vol.

En finale pour la piste en terre et gazon de Lower Loon Creek (C53). Elle se situe à 4084 pieds MSL et n’a que 1200 pieds de long par 25 pieds de large. À noter que l’approche doit s’effectuer sur la piste 16 lorsque possible.

Un avion virtuel CubCrafters X Cub amphibie sur la piste de Lower Loon Creek C53 avec MSFS 2020.
Un avion virtuel CubCrafters X Cub amphibie sur la piste de Lower Loon Creek C53 avec MSFS 2020.

Comme toujours, un avion stabilisé en finale facilite l’atterrissage, peu importe les conditions.

CubCrafters X Cub amphibie stationné à l'aéroport virtuel de Lower Loon Creek C53 en simulation de vol.
CubCrafters X Cub amphibie stationné à l’aéroport virtuel de Lower Loon Creek C53 en simulation de vol.

On stationne l’appareil et profite de quelques moments de repos. Aujourd’hui, il n’y a personne d’autres ici. Mais ce n’est pas toujours le cas dans la vraie vie, comme en témoigne ce vidéo d’un atterrissage à Lower Loon Creek.

Cliquez sur le lien pour d’autres vols virtuels exigeants sur mon blogue.

Catégories
Simulation de vol

Vol virtuel autour de Key West avec MSFS 2020.

L'aéroport virtuel de Key West (KEYW) par FSDreamteam pour le simulateur de vol MSFS 2020.
L’aéroport virtuel de Key West (KEYW) par FSDreamteam pour le simulateur de vol MSFS 2020.

Voici l’aéroport de Key West (KEYW) en Floride, tel que reproduit pour la simulation de vol par FSDreamteam pour le simulateur de vol Microsoft MSFS 2020.

Il y a un avantage certain à acquérir cet aéroport virtuel plutôt que d’utiliser celui de MSFS 2020. En effet, l’aéroport KEYW de FSDreamteam ne vient pas seul : la compagnie offre en accompagnement et pour le même prix deux autres sites: Fort Jefferson et le phare de Loggerhead.

Un petit vol virtuel avec un Cessna C-172 sur flotteurs permet de survoler ces sites et d’amerrir lorsque cela semble approprié.

Au décollage de Key West KEYW avec le simulateur de vol MSFS 2020.
Au décollage de Key West KEYW avec le simulateur de vol MSFS 2020.

Le décollage de Key West s’effectue sous une météo idéale.

Une partie du Wildlife National Refuge de Key West aux États-Unis avec MSFS 2020.
Une partie du Wildlife National Refuge de Key West aux États-Unis avec MSFS 2020.

Peu de temps après le décollage et établis à 3000 pieds d’altitude, nous survolons le refuge faunique national de Key West.

En descente pour Fort Jefferson avec MSFS 2020
En descente pour Fort Jefferson avec MSFS 2020

Le Garmin G-1000 permet un vol stable pendant les captures d’écran.

Survol de Fort Jefferson à Key West avec MSFS 2020.
Survol de Fort Jefferson à Key West avec MSFS 2020.

Voici le Fort Jefferson photographié alors que le Cessna vole à environ 1500 pieds ASL. Les vents ont augmenté légèrement et de l’écume devient visible sur les vagues.

Survol du phare de Loggerhead à Key West en utilisant le simulateur de vol MSFS 2020.
Survol du phare de Loggerhead à Key West en utilisant le simulateur de vol MSFS 2020.

Un peu plus loin sur la route de vol se trouve le phare de Loggerhead. La plage est belle et en pente douce. Il sera donc possible d’amerrir, de sortir le train d’atterrissage une fois dans l’eau, et de se stationner sur la plage.

Amerrissage près de Loggerhead Lighthouse à Key West, avec MSFS 2020.
Amerrissage près de Loggerhead Lighthouse à Key West, avec MSFS 2020.

L’amerrissage se fait sans trop de difficulté.

Sur la plage avec le phare de Loggerhead en Floride, avec le simulateur de vol MSFS 2020.
Sur la plage avec le phare de Loggerhead en Floride, avec le simulateur de vol MSFS 2020.

Avec un peu de puissance du moteur, il est possible de sortir de l’eau et de se stationner sur la plage pour quelque temps. Après avoir éteint le moteur, le simulateur de vol MSFS 2020 permet au pilote d’écouter le bruit des vagues et du vent de façon réaliste. S’il y a des oiseaux dans les environs, il sera également possible de les entendre.

Pour ceux qui veulent répéter l’expérience, il ne s’agit que de programmer le point de départ dans MSFS 2020 comme étant KEYW et la destination KYW1 (Fort Jefferson). Une fois par le travers de Fort Jefferson, continuez tout droit pour quelques minutes et vous arrivez au phare de Loggerhead. Prenez quelques instants pour relaxer et écouter les vagues avant de redécoller…!

Cliquez sur le lien pour d’autres vols virtuels standards sur mon blogue utilisant soit MSFS 2020 ou FSX.

                                                                                  

Catégories
Simulation de vol

Elk River (NC06) vers Mountain Air County Club (2NC0) avec MSFS 2020.

Prêt pour le départ à l'aéroport virtuel de Elk River (NC06) conçu par Cloud Studio.
Prêt pour le départ à l’aéroport virtuel de Elk River (NC06) conçu par Cloud Studio.

Le vol virtuel d’aujourd’hui, d’une durée de vingt minutes, s’effectue en utilisant le logiciel de simulation de vol de Microsoft MSFS 2020. L’aéroport virtuel de Elk River (NC06) aux États-Unis, modélisé ici par la compagnie Pilot’s, se situe à environ 3468 pieds (ft) au-dessus du niveau de la mer (MSL). Sa piste 12/30 en pente accommode de nombreux types d’aéronefs puisque ses dimensions font tout de même 4600 pieds de long par 75 pieds de large. Un club de golf se trouve à proximité des installations aéroportuaires.

La piste en pente de l'aéroport de Elk River (NC06) avec le simulateur de vol MSFS2020.
La piste en pente de l’aéroport de Elk River (NC06) avec le simulateur de vol MSFS2020.

En regardant au loin, on réalise que l’extrémité de la piste 30 monte rapidement. Le voyage vers l’aéroport de Mountain Air County Club (2NC0), modélisé par Cloud Studio, s’effectue avec un monomoteur de type Cubcrafters NX Cub.

En route vers l'aéroport Mountain Air County Club (2NC0) depuis Elk River (NC06) avec MSFS 2020.
En route vers l’aéroport Mountain Air County Club (2NC0) depuis Elk River (NC06) avec MSFS 2020.

En vol direct avec le GPS, le pilote virtuel monte autour de 7000 pieds msl pour éviter les montagnes environnantes. Il importe donc d’ajuster le mélange air/essence (mixture) en montée et en descente pour la destination. On règle également l’altimètre (la touche « B » pour plus de rapidité) lorsque l’on s’éloigne du point de départ. Près des sommets, on expérimente de la turbulence mécanique, ce qui est normal.

Vue aérienne de l'aéroport de Mountain Air County Club (2NC0) conçu par Pilot's.
Vue aérienne de l’aéroport de Mountain Air County Club (2NC0) conçu par Pilot’s.

La photo ci-dessus montre l’aéroport virtuel de Mountain Air County Club (2NC0) avec le simulateur de vol MSFS 2020. Là également se trouve une piste en pente. Elle est de 2900 pieds de long et seulement 50 pieds de large. Un terrain de golf entoure cet aéroport situé à 4432 pieds msl. Les vents étant légers, l’approche se fera sur la piste 14.

En finale pour la piste en pente de l'aéroport Mountain Air County Club (2NC0) en utilisant MSFS 2020.
En finale pour la piste en pente de l’aéroport Mountain Air County Club (2NC0) en utilisant MSFS 2020.

En approche finale, on aperçoit facilement l’angle en montée que fait cette piste d’atterrissage un peu plus endommagée que celle de Elk River.

Une vue de la falaise au seuil de la piste 32 de l'aéroport Mountain Air County Club (2NC0) conçu par Pilot's pour MSFS 2020.
Une vue de la falaise au seuil de la piste 32 de l’aéroport Mountain Air County Club (2NC0) conçu par Pilot’s pour MSFS 2020.

En roulant  jusqu’à la fin de la piste 14, on note la falaise qui attend le pilote n’ayant pas bien préparé son atterrissage. Pas de pardon!

Vue en hauteur de l'aéroport Mountain Air County Club (2NC0) avec le simulateur de vol MSFS 2020.
Vue en hauteur de l’aéroport Mountain Air County Club (2NC0) avec le simulateur de vol MSFS 2020.

Une vue en hauteur montre le seuil de la piste 14 et les bâtiments associés au club de golf. Quelques pilotes amateurs de golf ont déjà stationné leur appareil à gauche de la piste 14. Pour cette capture d’écran, j’ai utilisé l’excellent drone de X-BOX.

Bâtiments et fleurs de l'aéroport Mountain Air County Club (2NC0) conçu par Pilot's pour MSFS 2020.
Bâtiments et fleurs de l’aéroport Mountain Air County Club (2NC0) conçu par Pilot’s pour MSFS 2020.

Une dernière photo montre les bâtiments et les fleurs associés au club de golf. On entend sans peine les enregistrements d’oiseaux qui agrémentent la scène. Les amateurs de simulation de vol désirant répéter l’expérience ont intérêt à faire ce vol en VFR pour avoir les sommets des montagnes à l’œil lors de l’approche.

Cliquez sur le lien pour d’autres vols virtuels exigeants sous MSFS 2020 et FSX sur mon blogue.

Catégories
Photographie de navires

Le navire MSC Maria Pia devant Québec.

Le navire MSC Maria Pia à Québec
Le navire MSC Maria Pia à Québec

Voici une dernière photo de l’hiver 2022 avant de se mettre en mode printemps. On peut voir le navire MSC Maria Pia naviguer à travers les glaces sur le fleuve St-Laurent entre Québec et Lévis, par une température de -27C.

Le navire porte-conteneurs Maria Pia appartient à la Mediterranean Shipping Company (MSC). Sa construction date de 1997 et il bat pavillon du Panama. Le navire est passé près du quai des Cageux juste au bon moment, car la lumière très douce d’une fin d’après-midi hivernale est davantage propice à la photographie.

Cliquez sur le lien pour d’autres photos de navires sur mon blogue.