Archives de l’étiquette : photographie au Tibet

Livre de photographie : Steve Mc Curry

Page couverture du livre de photographie de Steve Mc Curry
Page couverture du livre de photographie de Steve Mc Curry

Le photographe Steve Mc Curry, a du succès non seulement à cause de son grand talent et de son équipement photographique adéquat, mais aussi parce qu’il sait s’organiser. Il a du personnel qui porte son sac à dos, tient le parapluie, agit comme interprète et comme guide de confiance dans les endroits les plus reculés. Il est financé à de multiples reprises par National Geographic, le New York Times, ABC News  et d’autres agences et a à sa disposition l’argent nécessaire pour se nourrir et voyager pendant des mois. Il sait cultiver ses relations pour les utiliser à de multiples reprises lors de voyages ultérieurs.

Mc Curry prend beaucoup de temps pour étudier et planifier les séances photo à venir. Il a voyagé en Afghanistan, au Pakistan, en Inde. Il a fait de la photographie au Tibet, était présent lors de la guerre du golfe Persique et de l’embrasement des puits de pétrole et au moment des événements du 11 septembre 2001. Il cherche les endroits où les humains se rassemblent pour les activités quotidiennes et mets les gens en contraste naturel avec ce qu’il y a de particulier dans la région visitée.

Steve Mc Curry prend également des risques importants et se retrouve souvent dans des situations périlleuses. C’est dans ces moments que sa chance naturelle lui sauve toujours la vie. Il voyage à de nombreuses reprises dans des zones de conflit régional, survit à un écrasement d’avion, évite de justesse de marcher sur une mine, est agressé par deux individus mécontents de sa présence lors d’une fête religieuse; il évite de mourir noyé grâce à l’intervention d’un spectateur. Il passe à travers un plancher et chute d’une hauteur suffisante pour se retrouver inconscient à l’hôpital. Il doit y demeurer pendant une semaine. Il attrape des maladies tropicales, etc. Toujours en s’en sortant indemne. J’imagine qu’il va mourir un jour bêtement après avoir marché sur un savon mouillé dans sa salle de bain…

Quatrième de couverture du livre de photographie de Steve Mc Curry
Quatrième de couverture du livre de photographie de Steve Mc Curry

Les photos noir et blanc et couleur du livre « Steve Mc Curry : Inédit : Les histoires à l’origine des photographies » sont superbes. Le lecteur a également accès à la correspondance de Mc Curry, de même qu’à ses carnets de notes, reçus d’hôtel, billets de banque et tous autres documents dont ce photographe professionnel a eu besoin au cours de ses nombreux voyages, tels que les permissions de photographier des secteurs normalement interdits aux étrangers.

Steve Mc Curry est également entrepreneur. Il sait se vendre et créer des opportunités de contrats. Il écrit à gauche et à droite pour offrir des idées de reportages. Il a même composé des phrases génériques qu’il place dans ses lettres en ne changeant que le nom de l’endroit qu’il désire photographier. Il vante le lieu à visiter et attise la curiosité du donneur de contrat en lui faisant miroiter l’intérêt du site à photographier.

Il vaut la peine de s’attarder sur l’article de Wikipedia concernant des manipulations photographiques faites par Steve Mc Curry. Le traitement numérique de certaines images lui a valu des critiques négatives importantes de la part de l’agence Magnum et du National Press Photographers Association.

Le livre en tant que tel est bien monté. Bien qu’il contienne quelques conseils photographiques,  il ne faut pas y chercher de détails techniques sur les photos tels que l’ISO, la vitesse d’obturation et l’ouverture. Le seul petit irritant concernant le bouquin est le manque d’attention quant à l’édition française finale du texte. À au moins vingt endroits, j’ai noté des mots collés ensemble ou manquants ou avec une faute d’orthographe. Il me semble que la maison d’édition était un peu pressée de publier. Hormis ce petit bémol, ce sont de merveilleux voyages qui sont offerts au lecteur.

Bonne lecture!

Titre : Steve Mc Curry : Les histoires à l’origine des photographies.

Auteur : Steve Mc Curry

Édition : Phaidon

Copyright : 2013 Phaidon Press Limited. 2020 pour la réimpression en broché

ISBN : 978-183866-101-4

Livre de photographie: Hymne à la beauté de Matthieu Ricard

« Un hymne à la beauté, voilà ce qu’est pour moi la photographie ».

Couverture du livre "Hymne à la beauté" de Matthieu Ricard
Couverture du livre “Hymne à la beauté” de Matthieu Ricard

Matthieu Ricard est un moine bouddhiste qui a passé quarante-cinq années dans l’Himalaya. Il n’en est pas à son premier livre de photographie. Il fait preuve d’un immense talent et ce qu’il produit est d’une très grande qualité. Son nouveau livre, « Hymne à la beauté » ne fait pas exception.

Pendant trente ans, il a utilisé deux boîtiers Nikon FM2 puis il est passé au Canon EOS-1Ds, pour terminer avec un Canon EOS-5D. Les objectifs Canon utilisés passent du zoom 12-24mm au 100-400mm. Des filtres neutres à gradient de densité sont fréquemment installés, car les photos de paysage exigent de diminuer les contrastes entre le ciel et la terre.

Lorsqu’il est de retour d’un voyage, Matthieu Ricard écrit : « je retravaille les images dans le but de retrouver l’impression, l’émotion, les couleurs et la lumière que j’ai vues de mes propres yeux ».

Comme plusieurs photographes expérimentés, l’auteur étudie le travail d’autres photographes dans le but d’apprendre continuellement. Henri Cartier-Bresson a écrit, à propos des photos de Matthieu Ricard : « La vie spirituelle de Matthieu et sa caméra ne font qu’un. De là jaillissent ces images, fugitives et éternelles ».

« Hymne à la beauté » se compose de situations humaines, d’expressions de visages et de lumières de paysages. La composition photographique est judicieuse.

Matthieu Ricard est clairement un expert. Les photos difficiles à réaliser sont très bien exécutées. Il y a sur ses photos de nombreux moments magiques, des instants où il y avait très peu de temps pour réagir. Il en va ainsi des rayons de soleil qui éclairent un endroit idéal d’une chaîne de montagnes en même temps qu’un arc-en-ciel colore les nuages noirs de l’arrière-plan.

Il s’agit d’un livre unique où la qualité des photographies est exceptionnelle et où la reproduction de celles-ci a été faite avec grand soin. La plupart des photos exigent du lecteur une contemplation de plusieurs minutes. Il n’y a pas d’effet « Photoshop » et de couleurs sursaturées ici : tout est parfaitement dosé.

Grâce à ce livre, le lecteur voit la Terre comme il a rarement eu la chance de l’observer.

Pour d’autres livres sur la photographie, cliquez sur le lien suivant: Autres livres de photographie

Titre : Hymne à la beauté
Auteur : Matthieu Ricard
Éditions : YellowKorner
©2015
ISBN : 978-2-919469-86-4

Tous les droits photographiques de Matthieu Ricard sont intégralement reversés à son association Karuna Shechen : www.karuna-shechen.org