Catégories
Rénovations

Construire un patio (3 de 7).

Construction du patio le long de la maison.
Construction du patio le long de la maison.

Pour visser les planches de 2X6, j’utilise le système CAMO avec les vis qui ne paraissent pas, étant vissées obliquement sur le côté des planches : cela améliore l’apparence générale sans faire de compromis sur la solidité. Côté outils, j’appartiens aux dinosaures : que du matériel avec fil, rien avec une batterie.

Les plans initiaux prévoyaient une ouverture dans le plancher du patio au premier niveau pour permettre le passage de la lumière se dirigeant vers une fenêtre du sous-sol. C’est d’ailleurs dans cette ouverture que je travaille dans la photo ci-dessus. Le plan a foiré, l’esthétique finale et les commentaires familiaux positifs n’étant pas au rendez-vous. La gestion de projet comporte aussi des imprévus. Il a donc fallu appliquer le plan B, c’est-à-dire improviser. Tout a été refermé.

Planches de cèdre teint 2 couches.
Planches de cèdre teint 2 couches.

Les planches de cèdre rouge servent à la construction du garde-corps, de la boîte à fleurs, de la main courante et du revêtement sous la terrasse. Certaines sont sans nœuds, pour les endroits plus visibles, et d’autres sont avec des nœuds. Il y a naturellement une bonne différence de prix entre les deux catégories.

Chaque planche de cèdre rouge est d’une couleur beige très pâle. Pour lui donner un ton plus foncé, il faut la sabler et la teindre de deux couches d’une huile spéciale. Il est important d’attendre une journée entre les couches. Dans la photo ci-dessus, six planches qui ont reçu le traitement approprié sèchent tranquillement à l’extérieur. C’est un processus qui exige du temps et une météo appropriée si vous n’avez pas de garage pour laisser sécher au sec.

Le deuxième escalier du patio.
Le deuxième escalier du patio.

Ci-dessus, le deuxième escalier vient d’être terminé. Il n’a que deux marches, car un relèvement du sol est prévu et il devrait arriver au niveau du seuil de l’escalier. Malheureusement, c’est une étape de la terrasse qui a été revue l’été suivant et cet escalier de deux marches a éventuellement été détruit et refait pour contenir trois marches. J’avais fait un mauvais calcul du relèvement optimal du terrain, et les mauvaises estimations ont des conséquences. De plus, le gel de l’hiver qui a suivi les travaux de 2019 m’a prouvé qu’un trou plus creux dans le sol était nécessaire pour stabiliser la base de l’escalier. La rénovation est un apprentissage permanent et les erreurs doivent nécessairement être corrigées.

Construction d'une boîte à fleurs à deux niveaux.
Construction d’une boîte à fleurs à deux niveaux.

Ci-dessus, la boîte à fleurs à deux niveaux, faite de cèdre rouge sans nœuds. On peut voir que le plancher du patio n’est pas encore teint. Une fois teint, il n’aura jamais exactement la même couleur que la boîte à fleurs, car le plancher est fait d’épinettes (le bon vieux 2X6 normal) alors que le reste de la construction est en général du cèdre rouge. Mais les couleurs se ressembleront suffisamment.

Murets décoratifs du patio.
Murets décoratifs du patio.

Ci-dessus, une vue générale de l’avancement des travaux. Tout est encore loin d’être terminé.

Une partie du nouveau patio.
Une partie du nouveau patio.

Une autre vue générale de la première partie de la terrasse. Le plancher a l’air plus foncé que dans la photo précédente, mais ce n’est dû qu’à l’effet de la pluie.

Suite dans le prochain article : « Construire un patio (4 de 7) ».

Lien aux articles précédents de « Construire un patio ».

Catégories
Rénovations

Construire un patio (2 de 7)

Chaque pièce de bois est sélectionnée individuellement.
Chaque pièce de bois est sélectionnée individuellement.

Si vous le pouvez (vous avez la voiture et le temps), allez chercher votre bois vous-même et sélectionnez-le pièce par pièce. Faites autant de voyages que nécessaire, car l’effort en vaut la peine. Souvent, si vous commandez, vous vous retrouvez avec certainement un 10-15% de pièces de bois croches, tordues, craquées ou avec des nœuds importants : l’apparence générale en souffre, en plus des pertes avec lesquelles vous devrez composer et l’augmentation du niveau de difficulté pour ajuster les pièces croches. Construire un patio est facilité avec des produits de qualité.

Poutres 6x6 sur pieux vissés en métal.
Poutres 6×6 sur pieux vissés en métal.

Les premiers poteaux de 6 x 6 sont posées sur cinq pieux ajustables, pour supporter la grande poutre de contour qui longera toute la maison. Cette poutre est faite de pièces de bois 2 X 12 doublées, collées et vissées.

Patio en construction et niveau à bulle.
Patio en construction et niveau à bulle.

Dans la photo ci-dessus, la poutre de contour est en construction. À l’arrière-plan, quelques solives sont déjà ancrées au bâtiment. Les membres de la famille veulent sortir par la porte-patio au plus vite et il faut donc poser une première section de plancher au plus tôt.

Le niveau à bulle sur la poutre permet de vérifier que la hauteur du premier étage du patio sera la même sur toute la longueur de la maison. Il est plus facile de travailler avec un long niveau, car il pardonne moins les erreurs.

Trois poutres posées sur des pieux vissés en métal.
Trois poutres posées sur des pieux vissés en métal.

Les poutres sont maintenant posées sur les onze pieux. À ce stade, je me dis qu’il est trop tard pour reculer… Certains des pieux ayant été légèrement repositionnés à cause des roches, il faut accepter les compromis pour pouvoir visser le dessous de certaines poutres aux pieux. Mais ça finit par fonctionner…

Pose des grands poteaux sur la terrasse.
Pose des grands poteaux sur la terrasse.

Les solives sont désormais fixées aux poutres avec des étriers. Commence alors la tâche délicate (du moins, pour moi) de fixer verticalement au patio les longs poteaux de bois. Quand un poteau est légèrement croche, il faut tout de suite le repositionner avant que la colle de construction ne se solidifie. Ici, le niveau à bulle et les commentaires des voisins sont utiles. Par la suite, les vis permettent de solidifier la construction définitivement.

La première chaise est déposée sur un plancher temporaire.
La première chaise est déposée sur un plancher temporaire.

Vue du patio à partir d’un autre angle. La première chaise est déjà posée sur une installation temporaire du deuxième niveau de la terrasse. La membrane imperméable noire montrée sur la photo ci-dessus n’était pas d’une qualité suffisante : elle plissait et collait mal. Je l’ai changée pour une membrane Resisto rouge.

Les premières marches du patio
Les premières marches du patio

Ça commence à avoir l’air d’un patio. J’ai terminé mes premiers escaliers (à vie!). Il y a quelques erreurs de rénovation mineures, mais je suis très heureux malgré tout. Personne ne s’est encore planté, et le patio ne fait pas de sons bizarres. Deux chaises sont sorties et il y a enfin un semblant de normalité, en attendant que le projet avance davantage. Il faudra teindre tout cela, mais ça ne presse pas.

Suite dans le prochain article : « Construire un patio (3 de 7) ».

Lien pour les articles de “construire un patio“.

Catégories
Rénovations

Construire un patio (1 de 7).

La série de sept articles suivants traite de la construction d’un patio. Ce nouveau patio était nécessaire parce que l’ancien datait de plus de trente ans et montrait des signes évidents de fatigue, en plus de gêner grandement les travaux de creusage le long de la fondation visant à changer le drain français et isoler la fondation.

Destruction de l'ancien patio
Destruction de l’ancien patio

Ci-dessus, l’ancien patio de bois est démoli avec une pelle mécanique. Là où la machine ne peut se rendre, je termine la démolition à la main. Par la suite, le creusage commence pour atteindre la fondation.

Creusage pour le nouveau drain français
Creusage pour le nouveau drain français

Une fois la tranchée creusée, les employés de la compagnie Garco installent le drain et préparent la surface de béton qui recevra le nouvel isolant (uréthane soufflé).

Ajout de terre et de roches sur le terrain.
Ajout de terre et de roches sur le terrain.

Lorsque le drain est complété et que l’uréthane a été soufflé, un employé se charge de refermer le trou, en ajoutant de la terre, de la roche et du sable, ce dernier n’étant requis que pour les terrains moins stables.

Une des pages du plan de construction.
Une des pages du plan de construction.

Il faut maintenant penser à rebâtir un patio. Les économies sont importantes lorsque l’on fait les travaux soi-même. On m’a signalé que généralement, le coût de la main-d’œuvre équivaut à 2.7 fois le coût des matériaux. Dans le cas d’un grand patio constitué majoritairement de planches de cèdre dont chaque planche sera sablée et teinte à la main, les économies s’élèvent à plusieurs dizaines de milliers de dollars.

À 62 ans, je n’ai malheureusement aucune expérience dans le domaine. Une gestion du risque (financier surtout) est nécessaire et, étant donné que les travaux seront exécutés sans aide, je préfère travailler à partir de plans conçus par une compagnie. Un spécialiste du domaine de la construction m’a offert ses conseils avant que le projet ne débute, car il n’était pas question de recommencer la terrasse.

Positionnement des poteaux de bois avec le laser.
Positionnement des poteaux de bois avec le laser.

Sur le plan proposé, il doit y avoir onze pieux de métal ancrés dans le sol pour recevoir le patio. Il faut donc mesurer l’endroit où iront les onze poteaux de métal de la compagnie Techno-Pieux, car ils ne sont pas responsables de faire les calculs à ma place.

J’utilise donc un pointeur laser pour la première fois. Il n’est pas évident de travailler avec cet appareil à l’extérieur, le point rouge du laser étant difficile à voir en pleine lumière (le modèle de base que je me suis procuré ne rendait certainement pas le travail facile). Éventuellement, j’en suis venu à bout. Une chance que je ne faisais pas le boulot pour un client, il aurait trouvé que je coûte cher en temps.

Le technicien de Techno-Pieux pose ses pieux aux emplacements des poteaux de bois.
Le technicien de Techno-Pieux pose ses pieux aux emplacements des poteaux de bois.

Le technicien de Techno-Pieux se met au travail. Il se fie aux poteaux de bois pour planter ses pieux et vérifie ensuite avec son laser (vraiment meilleur) si ses poteaux sont parfaitement enlignés. Le problème qui se produit parfois est qu’il rencontre une roche et doit recommencer et repositionner ses pieux légèrement à côté de la ligne idéale.

Une légère pente est également nécessaire pour faciliter l’écoulement de l’eau sur le patio. Les pieux ne doivent donc pas être parfaitement au niveau à partir de la maison jusqu’au bout du patio.

Pose de la première pièce de bois qui recevra la terrasse.
Pose de la première pièce de bois qui recevra la terrasse.

Une drille à percussion louée est suffisante pour faire les trous dans le béton qui serviront à fixer la première pièce de bois dans le solage de la maison. Les vis sont posées en alternance pour éviter de créer des faiblesses dans le bois. C’est sur cette pièce de bois que reposera une petite partie du patio. Un ruban isolant spécial est posé sur le bois pour le préserver de la pourriture qui pourrait survenir après plusieurs années, lorsque l’eau s’insère sous les planches du patio.

Suite dans le prochain article : « Construire un patio (2 de 7) ».

Lien pour les articles de construire un patio