Archives de mot-clé : Ville de Québec

L’enfant avec un visage d’homme

Au Canada, on ne photographie pas une personne qui tient le rôle principal dans une photo à moins d’obtenir sa permission expresse. Cela vaut d’autant plus pour un enfant, où la permission des parents est requise. Sauf si, comme c’est le cas ici, il semble bien qu’il s’agisse d’un enfant mais avec le visage d’une autre personne que lui-même.

L’enfant est assis sur la base de la statue de Champlain, sur la terrasse Dufferin dans le Vieux-Québec. J’ai de la difficulté à comprendre sa physionomie, car son visage est au mauvais endroit sur le corps.

L'enfant avec un visage d'homme. Terrasse Dufferin, Québec.
L’enfant avec un visage d’homme. Terrasse Dufferin, Québec.

Je le prends rapidement en photo et j’agrandi cette dernière dans l’appareil-photo pour tenter de comprendre ce que je vois. Je réalise que l’enfant tient une image d’un homme adulte directement devant son visage.

L'enfant avec un visage d'homme (photo agrandie)
L’enfant avec un visage d’homme (photo agrandie)

Il y a un groupe d’adultes qui discutent non loin de là. Un des hommes appelle l’enfant qui descend rapidement de la statue. On m’explique que la photo que tient l’enfant représente le sensei d’un groupe de karatékas venus de Colombie-Britannique pour une compétition nationale de karaté de style Shotokan se tenant à l’Université Laval à Québec. Le mystère est résolu!!

Jeanne d’Arc et les oies blanches

Jeanne d'Arc et les oies blanches. Parc Jeanne d'Arc, ville de Québec, 2017.
Jeanne d’Arc et les oies blanches. Parc Jeanne d’Arc, ville de Québec, 2017.

Quand on veut faire de la photographie de rue, il faut continuellement se poser la question : « Qu’est-ce que je ne vois pas, mais qui est là? Qu’est-ce que je tiens pour acquis et qui mériterait une nouvelle approche? ».

Alors que je me dirigeais vers le Vieux-Québec, j’ai fait un détour par le parc Jeanne d’Arc. Ce parc est connu pour ses fleurs magnifiques et son immense statue de Jeanne d’Arc. Mais comment capturer la statue sans qu’elle soit accompagnée de fleurs?

Je regardais à droite et à gauche quand j’ai finalement levé la tête pour apercevoir, en arrière-plan, des centaines d’oies blanches volant à haute altitude, en route vers l’Arctique. Ces oies parcourent un trajet pouvant aller jusqu’à 4000 kilomètres lorsqu’elles quittent le New Jersey et la Caroline du Nord pour se diriger vers le nord du Canada. Quelques secondes plus tard, la pointe de l’épée de Jeanne d’Arc pointait vers les oies blanches, faisant un lien entre les deux sujets.

Sur une note plus théorique, pour ceux qui étudient la photographie, il est possible de voir dans la photo une ligne diagonale traversant la scène, passant par le devant du cheval, la cavalière, la pointe de l’épée et les deux lignes successives d’oies et se terminant dans le coin supérieur droit de la photo.

La photo a été prise avec un appareil-photo plein format Canon 5DSR muni d’un objectif Canon EF 85mm f/1.2L II USM.

Sauvetage par temps très froid avec un traversier à Québec en janvier 2018

Traversier amarré au Port de Québec. Hiver 2018.
Traversier amarré au Port de Québec. Hiver 2018.

Cette année, l’hiver est particulièrement froid à Québec, avec un nombre très élevé de journées où la température se situe sous les -20 C. Les traversiers de la STQ du gouvernement du Québec doivent composer avec de la glace sur la plus grande partie du fleuve St-Laurent entre Québec et Lévis.

Traversier du gouvernement du Québec se frayant un chemin dans les glaces entre Lévis et Québec durant l'hiver 2018.
Traversier du gouvernement du Québec se frayant un chemin dans les glaces entre Lévis et Québec durant l’hiver 2018.

Les traversiers Alphonse-Desjardins et Lomer-Gouin qui transportent passagers et voitures entre les deux rives doivent parfois cesser momentanément le service. En d’autres temps, comme cela s’est produit à quelques reprises depuis le début de l’hiver, un traversier qui tente de rejoindre la rive opposée peut demeurer coincé dans les glaces et les passagers doivent patienter plus de trois ou quatre heures avant de pouvoir rejoindre la terre ferme.

La photo ci-dessous a été prise des hauteurs du Vieux-Québec. Au premier plan, l’ancien restaurant Le Vendôme, à vendre depuis des années. Au loin, un traversier en route vers Québec fait son chemin dans la glace.

Traversier approchant de Québec durant l'hiver 2018
Traversier approchant de Québec durant l’hiver 2018

Les remorqueurs de la compagnie Ocean sont également présents sur le fleuve, peu importe la température. La photo ci-dessous montre un de ces remorqueurs en route vers la raffinerie Jean-Gaulin pour porter assistance à un pétrolier.

Remorqueur de la compagnie Ocean sur le fleuve St-Laurent près de la ville de Québec durant l'hiver 2018 par -20 C.
Remorqueur de la compagnie Ocean sur le fleuve St-Laurent près de la ville de Québec durant l’hiver 2018 par -20 C.

Les photos du présent article ont été prises le 7 janvier 2018 avec un Canon 5DSR muni d’un objectif Canon EF 85 mm f/1.2L II USM. La température était alors de -18 C.

Le lendemain de ma séance de photos, un homme tombé dans les eaux glacées du fleuve St-Laurent a été aperçu par hasard par des passagers du traversier Lomer-Gouin qui faisait le trajet vers la ville de Québec. L’homme en état avancé d’hypothermie a été sauvé de justesse par le personnel de la Société des traversiers du gouvernement du Québec. Voici un lien pour TVA nouvelles: Une personne tombe dans le fleuve Saint-Laurent à Québec

Malgré le grand froid, les canotiers, dont l’équipe du Château Frontenac, s’entraînaient à faire la traversée entre les deux rives, en prévision de la compétition tenue annuellement lors du Carnaval de Québec. Cette année, la course aura lieu le 4 février. L’Association des coureurs en canots à glace du Québec a également vécu une tragédie récemment à Québec alors qu’un de leurs canotiers est mort noyé lors d’une séance d’entraînement en présence de conditions météorologiques adverses.

L'équipe de canot sur glace du Château Frontenac au travail par -18 C sur le fleuve St-Laurent entre Lévis et Québec.
L’équipe de canot sur glace du Château Frontenac au travail par -18 C sur le fleuve St-Laurent entre Lévis et Québec.

Voici le lien pour les nouvelles de Radio-Canada: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1072906/operation-sauvetage-embarcation-fleuve-saint-laurent

Marcher sur le côté des murs dans le Vieux-Québec

Des jeunes défient la gravité dans le Vieux-Québec
Des jeunes défient la gravité dans le Vieux-Québec

Ces jeunes de la Ville de Québec s’exercent à marcher sur le côté d’un mur de pierre non loin de la Porte St-Louis dans le Vieux-Québec. Les efforts déployés méritaient une photo souvenir.

La photo a été prise à bonne distance, c’est-à-dire à partir d’un point situé de l’autre côté de la rue St-Louis. De cette façon, les acteurs ignoraient qu’ils étaient photographiés et la scène gardait son aspect naturel. C’est un des principes de la photographie de rue.

Derrière les gens, il est possible d’apercevoir les lumières de la Basse-Ville de Québec dans la soirée naissante.

Je n’ai pu réussir cette photo à une telle distance et avec un minimum de précision qu’en comptant sur un Canon 5DSR équipé d’un capteur plein format de 50.6 mégapixels et d’un téléobjectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM. Autrement, les personnages auraient été à peine visibles. Un important recadrage a ensuite été requis pour rapprocher encore davantage la scène.

Pour d’autres photographies de rue:

Photographie de rue

Le pont de Québec a 100 ans en 2017

Le pont de Québec, le plus long pont de type cantilever au monde a fêté son centenaire en 2017. Pour l’occasion, plusieurs activités étaient organisées à Québec le 23 septembre 2017, dont un feu d’artifice près du pont.

Reflets sur le fleuve St-Laurent lors du feu d'artifice célébrant le 100ième anniversaire du Pont de Québec en 2017.
Reflets sur le fleuve St-Laurent lors du feu d’artifice célébrant le 100ième anniversaire du Pont de Québec en 2017.

La construction du pont de Québec a coûté la vie à de nombreux travailleurs, dû à l’effondrement des structures lors de la construction. Un article de Wikipedia résume bien son histoire: Le Pont de Québec.

En 2017, les discussion quant à la sécurité du pont ont refait surface dû au fait que la rouille affecte la structure métallique à plusieurs endroits.

L’argent qui permettrait de repeindre le pont de façon régulière est difficile à trouver : le propriétaire du pont, le Canadien National, et les différents paliers de gouvernement discutent discrètement d’une solution possible qui serait satisfaisante pour tous. Une discussion qui s’étire maintenant depuis des années. Tant que le pont tient le coup, tout va bien…

Célébration du 23 septembre 2017 pour le centième anniversaire du Pont de Québec
Célébration du 23 septembre 2017 pour le centième anniversaire du Pont de Québec

 

Aspect photographique

Au moment du feu d’artifice, plusieurs embarcations munies d’un dispositif lumineux, spécialement ajouté pour l’occasion, se sont approchées près du pont.

Il a été impossible d’obtenir des photos très nettes des embarcations car tout au long du spectacle, elles se déplaçaient légèrement à cause du courant sur le fleuve St-Laurent.

Le feu d’artifice a duré une trentaine de minutes et attiré une foule très nombreuse le long du fleuve St-Laurent et sur tous les terrains en hauteur délimitant la Ville de Québec et de Lévis.

Feu d'artifice pour le centième anniversaire du Pont de Québec
Feu d’artifice pour le centième anniversaire du Pont de Québec

Des ajustements fréquents de l’ouverture et de l’ISO de l’appareil-photo ont été nécessaires car des lumières de forte intensité apparaissant soudainement dans la nuit rendent la tâche un peu plus difficile pour le système électronique d’un appareil-photo. Il fallait limiter la durée d’exposition de façon à ne pas se retrouver seulement avec des traînées lumineuses.

Festivités pour les 100 ans du Pont de Québec en 2017
Festivités pour les 100 ans du Pont de Québec en 2017

Les photos ont été prises avec un appareil-photo plein format Canon 5DSR monté sur trépied. L’objectif utilisé était un Canon EF 24-70mm f/2.8L USM.

Les vaisseaux Europa et Impossible Dream à Québec pour le RDV 2017

Le catamaran Impossible Dream et le voilier Europa arrivent à Québec pour le RDV 2017
Le catamaran Impossible Dream et le voilier Europa arrivent à Québec pour le RDV 2017

La photo ci-dessus montre le catamaran Impossible Dream et le voilier trois-mâts Europa arrivant à Québec pour le Rendez-vous naval 2017 (RDV 2017).

Le catamaran Impossible Dream a été conçu en 2002 et il est fait pour naviguer sur l’océan. Sa mission, stipulée sur son site web Impossible Dream est d’amener des personnes avec et sans handicap à collaborer ensemble dans un but commun.

Le voilier trois-mâts Europa à son arrivée à Québec pour le RDV 2017
Le voilier trois-mâts Europa à son arrivée à Québec pour le RDV 2017

L’équipage du voilier Europa, naviguant sous pavillon Hollandais, a eu la délicatesse de sortir toutes les voiles, malgré des vents peu favorables. Cela a plu à la foule et constitué une occasion de photo encore plus intéressante. Étant donné qu’il n’était qu’environ 10h30 du matin, les voiles étaient éclairées de façon indirecte par les rayons du soleil, ce qui a rendu la photo plus vivante.

J’ai choisi de conserver la petite embarcation et ses deux passagers, à droite dans la photo, pour donner une idée de la dimension du voilier Europa.

Les photos ont été prises avec un appareil-photo plein format Canon 5DSR.

Pour d’autres photos de navires sur mon site web, cliquez sur le lien suivant : Photographie de navires

Le voilier Oosterschelde à Québec en 2017

Le voilier Oosterschelde arrive à Québec pour le RDV 2017
Le voilier Oosterschelde arrive à Québec pour le RDV 2017

La photo ci-dessus montre le voilier trois-mâts néerlandais Oosterschelde à son arrivée à Québec dans la matinée du 18 juillet 2017, lors du RDV 2017. À l’arrière-plan se trouve la ville de Lévis.

Photo prise avec un appareil-photo plein format Canon 5DSR muni d’un objectif Canon 70-200 f2.8L IS II USM.

Pour d’autres photos de navires sur mon site web, cliquez sur le lien suivant : Photographie de navires

Le festival d’été de Québec et Metallica

Festival d'été de Québec 2017
Festival d’été de Québec 2017

Sur la photo ci-dessus, il y a un écriteau indiquant que le Festival d’été de Québec ne garantit pas l’accès aux différents sites. Dans des circonstances normales, cet avis peut avoir un certain sens.

Une partie de la foule attendant d'entrer sur le site du spectacle de Metallica lors du Festival d'été de Québec en 2017
Une partie de la foule attendant d’entrer sur le site du spectacle de Metallica lors du Festival d’été de Québec en 2017

Mais choisir la bonne formule pour annoncer à cette foule venue voir Metallica à Québec qu’elle n’a pas accès au site serait tout de même un bon défi : « Bonjour à tous, en tant que responsables du Festival d’été de Québec, nous profitons de l’opportunité qui nous est donnée pour vous rappeler que le Festival ne garantit pas l’accès au site. Un écriteau est installé à cet effet et est visible pour les gens qui sont au tout début de la file d’attente pour le spectacle de Metallica. Cet avis tombe à point aujourd’hui car, incidemment, vous ne pourrez avoir accès au site. Il y a d’autres spectacles en ville, alors bon festival, et amusez-vous!».

Tout s’est en réalité bien déroulé et le spectacle de Metallica de même que les autres prestations du Festival d’été de Québec ont de nouveau connu un vif succès en 2017.

Sur un plan plus technique, c’est un appareil-photo plein format Canon 5DSR muni d’un objectif Canon EF 85m f/1.2L II USM qui a été utilisé pour prendre la photo de l’immense foule. Le dessus de la porte St-Louis, sur la Grande Allée, était l’emplacement idéal pour capturer cette vue des gens patientant pour le spectacle de Metallica.

Pour d’autres photos du Canada, cliquez ici: Photos du Canada

Pour d’autres photos du Québec et de la ville de Québec, cliquez ici :

Province de Québec en photos

Ville de Québec et Île d’Orléans en automne

Ville de Québec et Île d’Orléans en hiver

Ville de Québec et Île d’Orléans au printemps

Ville de Québec et Île d’Orléans en été

L’usine Stadacona de Papiers White Birch à Québec

Usine Stadacona de Papiers White Birch à Québec, 17 juin 2017
Usine Stadacona de Papiers White Birch à Québec, 17 juin 2017

Cette photo des activités de la compagnie Papiers White Birch à Québec a été prise en juin 2017 à partir d’une voiture en mouvement sur l’autoroute menant vers l’est de la Ville de Québec.

Elle a été captée avec un appareil-photo plein format Canon 5DSR à 19h33, alors que la lumière était passablement faible. Il y avait également de la bruine et un couvert nuageux complet au moment de la photo.

Pour compenser le manque de lumière adéquate et le fait que l’appareil-photo n’était pas immobile, il a fallu utiliser un objectif exigeant très peu de lumière, cela pour éviter d’augmenter l’ISO de façon indue (seulement 2500) alors que la vitesse d’obturation était passablement élevée (1/1250 sec.). L’objectif Canon choisi pour la circonstance était le Canon EF 85mm f/1.2L II USM.

Un recadrage de la photo a par la suite été effectué, pour recentrer le sujet principal selon la règle des tiers.

Finalement, un logiciel de traitement de l’image a permis de rehausser l’effet des nuages et de la fumée entourant les deux cheminées.

Photographie de navires: le Havelstern entre Québec et Lévis

Le navire Havelstern est un chimiquier battant pavillon canadien et qui a été construit en 1994. Son tirant d’eau est de 8.5 mètres. Il est ici photographié le 3 juin 2017 devant la ville de Québec, avec Lévis en arrière-plan, se dirigeant vers Point Tupper en Nouvelle-Écosse, au Canada.

Le navire Havelstern passant entre la ville de Québec et Lévis le 3 juin 2017
Le navire Havelstern passant entre la ville de Québec et Lévis le 3 juin 2017

Plusieurs embarcations sont visibles sur la photo ci-dessus. Au premier plan, il est possible d’apercevoir les cheminées du Louis Joliet, un navire essentiellement utilisé pour les excursions touristiques. Se trouve ensuite un des deux traversiers effectuant continuellement la navette entre la rive sud et la rive nord du fleuve St-Laurent, entre Lévis et Québec.

Le petit bateau passant à la hauteur du Havelstern est utilisé pour le transport des pilotes du St-Laurent. Un pilote connaissant parfaitement les caractéristiques de navigation de la région doit monter à bord de chaque navire et prend les commandes jusqu’à ce que vienne le temps de transférer le contrôle à un autre pilote un peu plus loin ( Pilotes du St-Laurent ). Au quatrième plan se trouve le Havelstern et finalement, on aperçoit le deuxième traversier utilisé pour transporter les passagers et véhicules lors de la navette nord-sud.

L’appareil-photo plein format utilisé était un Canon 5DSR muni d’un objectif Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM. Avec une ouverture de 5.0 et l’ISO à 200, la vitesse d’obturation permise était de 1/1000 sec..

Le navire Havelstern et l'île d'Orléans en arrière-plan, juin 2017
Le navire Havelstern et l’île d’Orléans en arrière-plan, juin 2017

Pendant que les touristes s’amusent dans les hauteurs de Québec, le Havelstern se dirige vers l’Île d’Orléans dans les averses de pluie.

La photo ci-dessous représente le Havelstern en virage pour contourner l’Île d’Orléans par le sud. Le navire était passablement loin et un recadrage important devait être effectué pour agrandir l’image. Pour réussir cette photo à main levée, il fallait donc une vitesse très élevée.

Le navire Havelstern approche l'Île d'Orléans en juin 2017, en direction de Point Tupper en Nouvelle-Écosse
Le navire Havelstern approche l’Île d’Orléans en juin 2017, en direction de Point Tupper en Nouvelle-Écosse

L’ISO a été ajusté à 200 et la focale à 200mm. L’ouverture n’était que de 4.0, permettant une vitesse d’obturation de 1/2500 sec.

Pour d’autres photos de navires sur mon site web, cliquez sur le lien suivant : Photographie de navires