Archives de catégorie : Poste aérienne internationale

Premier atterrissage aux instruments sur un vol régulier aux États-Unis

Poste aérienne. Premier atterrissage aux instruments aux États-Unis sur une compagnie régulière transportant des passagers. Washington Pittsburgh 1938
Poste aérienne. Premier atterrissage aux instruments aux États-Unis sur une compagnie régulière transportant des passagers. Washington Pittsburgh 1938

Les essais pour l’utilisation d’un système d’atterrissage aux instruments débutèrent en 1929 aux États-Unis. Le premier atterrissage aux instruments effectué par un aéronef transportant des passagers sur une route régulière se fit le 26 janvier 1938. Un Boeing 247D de la Pennsylvania Central Airlines effectua un vol entre Washington, D.C., et Pittsburgh, Pennsylvanie. À l’arrivée, une tempête de neige faisait rage.

Dos d'une enveloppe de poste aérienne ayant été transportée lors du premier vol cédulé utilisant seulement un ILS aux USA en 1938
Dos d’une enveloppe de poste aérienne ayant été transportée lors du premier vol cédulé utilisant seulement un ILS aux USA en 1938

Premier vol de courrier aérien entre Hong-Kong et San Francisco

Poste aérienne - enveloppe premier vol Hong Kong vers San Francisco avec le China Clipper en 1937.
Poste aérienne – enveloppe premier vol Hong Kong vers San Francisco avec le China Clipper en 1937.

Cette enveloppe était dans le premier vol de poste aérienne entre Hong-Kong et San Francisco. Un Martin M-130, le China Clipper de Pan Am, a transporté le courrier. Le départ s’est effectué le 28 avril 1937 de Hong Kong et l’arrivée le 4 mai 1937 à San Francisco. Plusieurs escales furent effectuées, escales qui sont montrées sur l’enveloppe.

Le China Clipper a été détruit en 1945 lorsque sa double coque a été défoncée suite à une collision avec un obstacle dans les eaux de Port-of-Spain, Trininad. L’avion a coulé et vingt-trois personnes ont péri. Il n’y eut que sept survivants.

Poste aérienne - enveloppe premier vol Hong Kong vers San Francisco avec le China Clipper en 1937. Endos.
Poste aérienne – enveloppe premier vol Hong Kong vers San Francisco avec le China Clipper en 1937. Endos.

Premier vol de la poste aérienne entre Estevan et Winnipeg au Canada

Poste aérienne Estevan Winnipeg CLP5 timbre semi-officiel
Poste aérienne Estevan Winnipeg CLP5 timbre semi-officiel

Le timbre semi-officiel CLP5 fut émis le 1 octobre 1924 et apposé sur des enveloppes voyageant par avion entre Estevan, Saskatchewan et Winnipeg, Manitoba. Ce qui semblait à prime abord être une opération de publicité pour la poste aérienne était davantage une opération de marketing pour l’exploitation et l’utilisation du charbon.

Le promoteur de ce vol et son associé avaient des intérêts dans l’Eureka Coal and Brick, une compagnie minière. On retrouve à l’endos de l’enveloppe une invitation commerciale : « Buy Estevan Brick ».

Poste aérienne Estevan Winnipeg CLP5 timbre semi-officiel. Endos.
Poste aérienne Estevan Winnipeg CLP5 timbre semi-officiel. Endos.

Le pilote, E.A.Alton décolla d’Estevan par une belle matinée du 1 octobre 1924 pour se diriger vers Winnipeg. Il devait faire une escale à Brandon pour prendre du carburant mais des ennuis de moteur le forcèrent à se poser à Bienfait. En atterrissant dans un champ, les roues se brisèrent contre des roches difficilement visibles et l’avion fût détruit.

Le pilote transféra en vitesse le courrier vers le bureau de poste de Bienfait où la poste « aérienne » termina son voyage sur le train de Souris. Le courrier arriva en retard à Winnipeg, mais durant la même journée.

Le comité spécial en vol des pilotes de ligne de Boeing 747

Le titre est une traduction de l’anglais « Airline Pilots Special 747 Flight Committee ».

Je me suis procuré ce pli premier jour il y a trente ans. Il n’avait pas vraiment de valeur monétaire mais certainement une valeur historique pour quiconque s’intéresse à l’aviation et à l’histoire de la poste aérienne.

Poste aérienne Nations-Unies 1971 "In Flight with the United Nations"
Poste aérienne Nations-Unies 1971 “In Flight with the United Nations”

Suite à de nombreux détournements d’avions dans différents pays, des détournements qui auraient facilement pu être évités, les pilotes en eurent assez de cette situation et décidèrent de prendre les choses en main. Les pilotes et politiciens ensemble firent en sorte de progressivement changer la situation.

Des lois internationales furent modifiées et la sécurité accrue, autant aux aéroports que dans les avions.

Poste aérienne Airline Pilots Special 747 Flight Committee 1971 de New-York vers Montréal
Poste aérienne Airline Pilots Special 747 Flight Committee 1971 de New-York vers Montréal

Le site de l’OACI traitant de ce vol est en anglais. Voici tout de même une portion du texte, pour les personnes bilingues.

Histoire postale reliée à la sécurité à l’aviation

“The series of skyjacking incidents, several of them desperate and dramatic, was a great and particular concern for the Air Line Pilots Association (ALPA, Member of IFALPA, the largest airline pilot union in the world representing pilots from U.S. and Canadian airlines); ALPA sought an innovative step and an extraordinarily direct method to intensively lobby influential politicians from all over the world, as the fundamental problem in advancing a solution to the skyjacking problem laid in the realm of politics. A Boeing 747 sponsored by ALPA was rented from Pan Am and nearly 300 United Nations personnel flew on Saturday 6 November 1971 on a short international flight from New York to Montréal, being the home of ICAO; the aircraft was piloted by Captain Stanley L. Doepke of Pan Am. More than 30 crewmembers who had been skyjacked placed these world political leaders in a controlled and dramatic situation where they could hear their stories. All the international politicians from the UN General Assembly who accepted ALPA’s hospitality on the Montréal excursion went home vowing immediate action by their countries. A special first day cover was issued to commemorate this unique event and a medal was given to the UN Delegates. More information on this issue can be obtained by clicking on the following link: Hijacked Pilots Urge UN Action.

However, even with these two new Conventions signed in 1971, the issue on sanctions was not sufficiently addressed and a few terrorist actions early in 1972 gave rise to grave concern and threat to the safety of civil aviation; it was felt that perpetrators of such acts were not or not appropriately brought to justice. Because governments had failed to deal adequately with such hijacking, the International Federation of Airline Pilots’ Associations (IFALPA) called for a world-wide 24-hour shutdown of services by pilots on 19 June 1972. The United States pressed in the ICAO Council for rapid action to complete the work on a convention which would provide for sanctions against states that did not punish hijackers. The ICAO Council adopted on 19 June 1972 a Resolution which directed the Legal Committee to convene immediately a special Subcommittee to work on the preparation of an international convention to look at this issue of sanctions.”

Poste aérienne internationale : l’aéroport de Nice, en France, tel qu’il était en 1965

Aéroport de Nice - Côte d'Azur, France 1965 sur carte postale aviation
Aéroport de Nice – Côte d’Azur, France 1965 sur carte postale aviation

Voici une photo de carte postale aviation de l’aéroport de Nice – Côte d’Azur se trouvant dans le présent site web sous le lien:

Les gens et l’aviation dans les cartes postales

et qui a été acquise début 2016.Elle s’intitule : « Au soleil de la Côte d’Azur, Nice – vue aérienne de l’aéroport ». Il s’agit d’une carte qui a voyagé le 19 septembre 1965. On y voit deux aéronefs appartenant respectivement à Air France (Caravelle) et KLM. C’était à une époque où la sécurité dans les aéroports était minimale et où on ne s’attendait pas qu’à tout moment un déséquilibré commette un acte de terreur en s’attaquant à des personnes innocentes dans les endroits publics comme cela s’est produit hier à Nice.

L’auteur écrit : « […] Nous quittons Nice ce soir pour St-Malo et nous y resterons quelques jours ». Ayant justement fait un voyage à St-Malo en 1978, je profite de l’occasion pour afficher une photo de la région datant de cette période, histoire de montrer la beauté de la France et d’inciter les gens à continuer à voyager dans ce beau pays au paysage si diversifié.

St-Malo, France, en 1978
St-Malo, France, en 1978

Nous sommes d’ailleurs retournés en France en 2013 et certaines des photos prises se trouvent dans mon site web, sous le lien

France

Bon visionnement et bon courage au peuple Français devant cette troisième attaque terroriste en un peu plus d’un an.