Archives de catégorie : Captures d’écran

Simulation de vol: un B-737 de CP Air en approche pour Juneau en Alaska

B-737 de CP Air en approche pour l'aéroport de Juneau en Alaska
B-737 de CP Air en approche pour l’aéroport de Juneau en Alaska

Voici une capture d’écran très légèrement éditée montrant un B-737 de CP Air en vol virtuel en direction de la piste de Juneau en Alaska. Le Boeing est conçu par la compagnie Captain Sim et le paysage est l’oeuvre des pros de la compagnie ORBX. Le système météorologique est une combinaison des trois éléments suivants: CumulusX, la sélection “Heavy snowstorm” dans FSX et les effets du logiciel PrecipitFX.

Aviation virtuelle: le MD-11 de PMDG sous FSX

Cette capture d’écran représente le MD-11 de la compagnie PMDG en rapprochement pour l’aéroport virtuel de Valdez en Alaska. La scène est conçue par ORBX. Ce MD-11 virtuel est un vrai plaisir à piloter en mode manuel car il demande beaucoup de concentration. Une piste de 6500 pieds pour un MD-11 est suffisante, mais elle ne laisse pas beaucoup de marge de manoeuvre.

MD11 Martinair Cargo dans la région de Valdez, Alaska
MD11 Martinair Cargo dans la région de Valdez, Alaska

Simulation de vol sous FSX: le C182T de A2A Simulations

Survoler la région des Cantons-de-l’Est au Québec dans des conditions météorologiques MVFR présente toujours quelques problèmes à cause du relief. Voici une capture d’écran d’un vol entre l’aéroport de Québec et celui de Sherbrooke pour montrer un peu de quoi à l’air un vol virtuel en automne. Le terrain a été modélisé par la compagnie ORBX.

A2A Simulations C182T Skylane dans la région des Cantons-de-l'Est au Québec
A2A Simulations C182T Skylane dans la région des Cantons-de-l’Est au Québec

Il ne s’agit ici que des premières collines rencontrées mais, rapidement, le sommet des montagnes les plus hautes sera obscurci dans les nuages. La météo téléchargée en direct est gérée par le moteur FSGRW et les textures de nuages proviennent de REX Texture Direct combiné à REX Soft Clouds. Un logiciel photo a été utilisé pour rehausser les contrastes.

L’avion est un C182T Skylane de la compagnie A2A Simulations. La similitude entre un appareil réel et cet appareil virtuel est absolument incroyable. Il faut tenir compte de toutes les corrections, même de la précession gyroscopique, sinon, progressivement, l’ADF indiquera un chemin à suivre et le compas vous enverra plutôt dans une autre direction!

Le Graf Zeppelin au-dessus de l’Allemagne (vol virtuel avec FSX)

D-LZ127 Graf Zeppelin au-dessus de l'Allemagne (FSX)
D-LZ127 Graf Zeppelin au-dessus de l’Allemagne (FSX)

Utilisant le programme ORBX Global, j’ai pris cette capture d’écran sous FSX du Graf Zeppelin au-dessus de l’Allemagne. Les nuages virtuels sont générés par les produits de la compagnie REX et le Zeppelin lui-même a été trouvé sur le site flightsim.com; il s’agit d’un téléchargement gratuit. Pour une meilleure lumière, si vous décidez de conserver une capture d’écran, volez le Zeppelin à l’aube ou au crépuscule, au moment où il y a suffisamment de clarté, et où les rayons du soleil frapperont le ballon sur son côté.

Quelques vidéos sont disponibles sur YouTube pour vous montrer comment piloter le Zeppelin. Ce n’est pas suffisant d’appliquer pleins gaz et d’espérer que le dirigeable va s’envoler. Il restera au sol. Vous devez d’abord  vous  occuper des ballasts. En quelques minutes seulement de visionnement des vidéos et après avoir appliqué les premières corrections obligatoires pour le départ, je vous promets que vous réussirez à décoller sans difficulté et que le reste du vol se fera sans problèmes.

La capture d’écran a été légèrement modifiée avec Photoshop pour accroître les contrates.

Une approche à l’aéroport de Denver avec un Airbus A340-500 (FSX)

Un Airbus A340-500 en finale pour l'aéroport international de Denver
Un Airbus A340-500 en finale pour l’aéroport international de Denver
Un Airbus A340-500 atterri à l'aéroport international de Denver
Un Airbus A340-500 atterri à l’aéroport international de Denver

Les deux captures d’écran montrent un Airbus A340-500 de la compagnie CLS en approche et à l’atterrissage pour l’aéroport de Denver international. Cet aéroport a été créé par Flightbeam Studios. Les ombrages au sol lors de l’approche sont une gracieuseté du logiciel Cumulus X. Si vous désirez obtenir de tels effets, assurez-vous de régler la couverture nuageuse de façon à ce que les nuages soient épars, pour laisser le soleil toucher le sol et créer des effets thermiques. La plateforme utilisée est FSX et les nuages sont gérés par REX.

Le Airbus A340-500 de CLS vous fera vivre toute l’inertie et la lourdeur générée par un avion d’un tel format. Le son des moteurs est également très bien imité. Bien sûr, la conception de ce modèle virtuel date un peu, ne vous attendez donc pas à de nombreux angles originaux si vous décidez d’utiliser la touche V pour les captures d’écran.

Un Pilatus PC-21 à Kenai, Alaska (FSX)

Un Pilatus PC-21 retourne atterrir à Kenai, en Alaska, après une séance d'entraînement (FSX et Cumulus X)
Un Pilatus PC-21 retourne atterrir à Kenai, en Alaska, après une séance d’entraînement (FSX et Cumulus X)

Dans la présente photo, le Pilatus PC-21 est une création de la compagnie IRIS, alors que la scène générale (SAK) et la région de Kenai proviennent de ORBX.Les nuages sont modélisés par REX. La photo a été légèrement éditée pour modifier la luminosité générale. Le PC-21 conçu par IRIS est un excellent appareil et de nombreux angles de photos sont offerts pour les amateurs de captures d’écran. La plateforme utilisée est FSX, aidée de Cumulus X.

Le MD-11 de KLM et l’approche spectaculaire de St Maarten (TNCM)

D’ici peu, un vol assez spécial sera ajouté dans la section “simulation de vol” sous “vols virtuels exigeants”.  Un MD-11 de la compagnie KLM effectue un vol de passagers entre Palm Springs (KPSP) et l’aéroport de St Maarten (TNCM), en utilisant FSX et Cumulus X, en plus des programmes Vector et Global de Orbx. St Maarten est reconnu pour son approche spectaculaire au-dessus d’une plage bondée de touristes et plusieurs vidéos sont disponibles sur You Tube si vous désirez satisfaire votre curiosité.

L’aéroport de Palm Springs est une création de Orbx et celui de St Maarten provient de la compagnie Fly Tampa. Le MD-11 virtuel, quant à lui, a été conçu par PMDG. J’ai choisi de faire un vol avec le MD-11 pour souligner le retrait récent (26 octobre 2014) de ce type d’avion pour le transport de passagers. En effet, KLM était la dernière compagnie a utiliser ce type d’appareils pour des vols de passagers et les derniers trajets effectués furent de Toronto et Montréal vers Amsterdam Schipol en octobre dernier. Grâce à la simulation de vol, les pilotes virtuels auront au moins toujours la chance de continuer à piloter cet appareil exceptionnel.

Un WACO au travail dans l’Ouest Canadien

Un WACO YMF5 pratique quelques manoeuvres acrobatiques au-dessus de la région de Airdrie, en Alberta.
Un WACO YMF5 pratique quelques manoeuvres acrobatiques au-dessus de la région de Airdrie, en Alberta.

La capture d’écran montre un Waco YMF5 de la compagnie Alabeo en pleine action. La scène d’arrière-plan est une création de la compagnie ORBX. FSX est utilisé pour ce vol virtuel au-dessus de l’Alberta. Le WACO est agréable à piloter et la compagnie Alabao s’est assurée d’offrir plusieurs possibilités de points de vue intéressants pour la prise des photos en vol (touche V sur le clavier). Près du lieu d’entraînement se trouvent les aéroports très bien conçus de Airdrie Airpark, Claresholm Industrial Park et High River, tous conçus par Vlad Maly. Le premier aéroport doit être acheté mais les deux autres sont offerts gratuitement sur le site d’Orbx. Il s’agit d’un très bon point de départ pour une traversée des montagnes Rocheuses vers Vancouver ou Victoria.

Un premier vol virtuel en Papouasie Nouvelle-Guinée

Twin Otter au départ de l'aéroport de Jacksons International en Papouasie Nouvelle-Guinée
Twin Otter au départ de l’aéroport de Jacksons International en Papouasie Nouvelle-Guinée
Twin Otter vire en finale pour la piste de Kokoda, Papouasie Nouvelle-Guinée
Twin Otter vire en finale pour la piste de Kokoda, Papouasie Nouvelle-Guinée
Twin Otters stationnés sur l'aéroport de Kokoda
Twin Otters stationnés sur l’aéroport de Kokoda

Finalement, après quelques mois de retard, je peux enfin effectuer un premier vol en Papouasie Nouvelle-Guinée. Le vol au complet, c’est-à-dire treize captures d’écran, se trouve ci-dessus, dans la section simulation de vol, sous “vols virtuels standards“. Pourquoi “standards”? Quand on connaît la difficulté de certaines pistes très courtes et difficilement accessibles de la Nouvelle-Guinée, un vol comme celui présenté ici est considéré comme relativement simple et permet à ceux qui veulent se faire la main de s’essayer dans cette région du monde. La scène se nomme AYPY Port Moresby Jacksons International et elle a été conçue par Ken Hall et Tim Harris, de la compagnie Orbx. Les détails concernant le vol se trouvent également dans la section des vols virtuels ci-dessus. Juste deux mots pour décrire l’expérience: totalement immersive. Bon vol!

Le F14 Tomcat (FSX) et l’aéroport virtuel de Palm Springs (KPSP), USA

F14 Tomcat en rapprochement pour l'aéroport de Palm Springs (FSX), USA (KPSP)
F14 Tomcat en rapprochement pour l’aéroport de Palm Springs (FSX), USA (KPSP)

Voici une capture d’écran éditée qui a été ajoutée récemment dans la section “simulation de vol” ci-dessus, sous “photos virtuelles”. Le vol virtuel a été effectué au moyen du logiciel Microsoft Flight Simulator (FSX). La scène, très bien conçue par Orbx, représente la région de Palm Springs aux États-Unis et est l’addition la plus récente à la collection des aéroports virtuels disponibles pour la région de la Californie. Quant au F14 de Dino Cattaneo, il est disponible gratuitement (consultez ma liste des liens de téléchargement gratuits). Du plaisir garanti pour les amateurs de simulation de vol!