Ouverture, ISO et vitesse

UN CHOIX À FAIRE

Vous devez constamment décider de la combinaison idéale entre les choix suivants : l’ouverture, la vitesse d’obturation et l’ISO. Ces trois facteurs sont constamment reliés et le choix de l’un affecte immédiatement les deux autres…

Vous êtes face à un paysage dans lequel tous les plans sont importants. Vous décidez que l’ouverture est ce qui importe le plus. Le choix de l’ouverture en premier est très populaire. Vous choisissez donc F16, qui devrait vous procurer une belle profondeur de champ. Cependant, cette ouverture laisse entrer peu de lumière. Il faut donc compenser quelque part. S’il n’y a pas vraiment de mouvement dans la photo, et que vous avez un trépied à votre disposition, vous pouvez alors choisir une vitesse lente, ce qui permettra à plus de lumière d’entrer dans l’appareil photo. Ce faisant, vous n’aurez pas besoin d’augmenter l’ISO de façon importante et vous éviterez ainsi d’ajouter du bruit sur votre photo.

Dans la photo ci-dessous, l’ouverture est à F16. La végétation dans le coin gauche nous amène vers les personnages et par la suite vers le quai des Cageux. Enfin nous arrivons au pont de Québec, le plus grand pont de type cantilever au monde.

Quai des Cageux, Québec 2012.
Quai des Cageux, Québec 2012.

Si vous décidez que la vitesse est prioritaire pour votre photo, il y aura un prix à payer au niveau de l’ISO. Ce dernier devra être augmenté pour améliorer la sensibilité à la lumière, mais cette action occasionnera du même coup une augmentation de la grosseur du grain dans la photo (le bruit). De même, la profondeur de champ sera affectée, car une vitesse rapide laisse entrer peu de lumière et donc on ne peut choisir également une ouverture à F16. Vous trouverez donc des zones qui semblent hors focus autour de votre sujet principal.Il faut faire les compromis permettant que la qualité de la photo soit acceptable. Avec un peu de pratique, vous pouvez limiter la vitesse d’obturation à condition de suivre exactement le mouvement du sujet avec votre appareil-photo.

La photo ci-dessous représente un problème un peu particulier: elle a été prise alors que j’étais sur un bateau balloté par les vagues. L’aigle se trouvant loin et voyageant en direction inverse de notre bateau, sa vitesse relative augmentait. La photo a été prise à main levée avec une focale de 400 mm, une vitesse de 1/1600 et l’ISO à 5000. Naturellement, le grain en souffre un peu mais il s’agissait d’un compromis pour capturer l’oiseau en vol.

Aigle observé dans la région de Campbell River, Colombie-Britannique, été 2012.
Aigle observé dans la région de Campbell River, Colombie-Britannique, été 2012.

Il commence à faire sombre et vous désirez une photo de la plus grande qualité possible.Vous décidez alors que l’ISO est l’élément déterminant pour votre photo. Vous ne faites aucun compromis et choisissez ISO 50 car il vous procurera un grain très petit (bruit minimal). Cela exige beaucoup de lumière, car plus l’ISO est bas et moins il est sensible à la lumière. Pour vous assurer que la photo ne sera pas floue, un trépied est absolument nécessaire, car le temps d’exposition sera long. IMG_0617 - Resize Queen Mary 2 Québec 2012 watermark Dans la photo ci-dessus, l’obturateur a été ouvert pendant 10 secondes, avec une ouverture de 9.0, une focale à 200 mm et 50 ISO. Il n’y a que les petites branches agitées par le vent qui sont floues.

Note: en général, il est préférable d’utiliser un trépied le plus souvent possible, même en plein jour, pour obtenir des photos de qualité optimale. Si vous achetez un trépied, il est préférable d’en acquérir un qui soit suffisamment lourd pour ne pas bouger lorsqu’il vente. Un trépied léger est bien plaisant à transporter mais ne permet pas d’obtenir de bons résultats quand le temps est venteux. Il est certain que la photo du Queen Mary ne serait pas aussi précise si un trépied léger avait été utilisé. Dans ce cas-ci, le temps d’ouverture de dix secondes aurait signifier que l’appareil-photo se fait secouer légèrement pendant toute la période de pose.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Photographie, aviation et simulation de vol